AccueilEntreprises-ManagementAQS prévoit une production de 1,9 million de tonnes de produits sidérurgiques...

AQS prévoit une production de 1,9 million de tonnes de produits sidérurgiques pour 2024

- Advertisement -

La société de sidérurgie Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (Jijel) prévoit, pour 2024, une production de 1,9 million de tonnes de produits sidérurgiques, a indiqué, mercredi, le directeur général-adjoint de l’entreprise, Sofiane Chaib Setti.

La production attendue au terme de cet exercice sera supérieure de 200.000 tonnes comparativement à celle enregistrée en 2023, a-t-il précisé, soulignant que grâce à cette augmentation, le complexe sidérurgique « aura atteint tous les objectifs fixés au titre de la première phase en attendant la seconde étape qui consiste en une opération d’extension de l’usine qui pourra ainsi atteindre une production de 4 millions de tonnes par an ».

The graduate Fair

M. Chaib Setti, cité par l’APS, a affirmé que l’année 2024 est « prometteuse » dès lors que l’entreprise s’attachera à pénétrer de nouveaux marchés à l’international, notamment le marché américain en y exportant du fer à béton, ce qui nécessite une adaptation du produit aux normes en vigueur dans cette partie du monde où AQS a déjà exporté du fil machine.

AQS a exporté pour 400 millions de dollars en 2023

Pour le DG-adjoint d’Algérien Qatari Steel, « 2023 a été l’année la plus importante de l’histoire du complexe de Bellara qui est parvenu à conquérir les marchés de 30 pays, exportant environ 700.000 tonnes de différents produits sidérurgiques pour une valeur de près de 400 millions de dollars, en particulier après l’obtention de plusieurs certifications internationales qui lui permettent, désormais, d’intégrer des nouveaux marchés confortablement et avec compétitivité ».

Pour rappel, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, avait, lors de son inspection de l’usine AQS, le week-end dernier, engagé les responsables concernés à « accélérer la réalisation de la deuxième phase du processus d’agrandissement du complexe, afin qu’il soit en adéquation avec la vision d’avenir des pouvoir publics en matière de sidérurgie, en particulier après l’entrée en exploitation de la mine de Gara Debilet, dans la wilaya de Tindouf ».

Cette seconde phase d’extension du complexe, qui nécessite un investissement de l’ordre de 2,08 milliards de dollars, permettra de produire plus de 2,25 millions de tonnes de produits sidérurgiques pour atteindre une capacité de production totale dépassant les 4 millions de tonnes, et de réaliser un chiffre d’affaires supplémentaire de 1,75 milliard de dollars, en plus de la création de 1.500 emplois, selon la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine