AccueilénergieEnergie solaire: un programme spécial pour les exploitations agricoles et les zones...

Energie solaire: un programme spécial pour les exploitations agricoles et les zones d’habitation éloignées

- Advertisement -

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables Fazia Dahleb a annoncé mardi à Souk Ahras le lancement prochain d’un « programme spécial » portant sur la fourniture d’équipements destinés à la production d’énergie solaire au profit des exploitations agricoles et des zones d’habitation éloignées, rapporte l’agence officielle.

Ce programme, devant être mis en œuvre « d’ici à l’année prochaine », permettra de fournir des systèmes d’énergie solaire aux habitations et aux petits groupements ruraux, ainsi qu’aux exploitations agricoles ne pouvant être raccordées au réseau électrique, a souligné Mme Dahleb lors de son inspection d’un projet piloté par la Conservation des forêts visant à équiper six (6) forages de pompes fonctionnant à l’énergie solaire au profit de 40 habitations de la mechta « Debdiba », dans la commune d’Oued Kebrit.

The graduate Fair

La ministre a ajouté que ce programme s’adresse spécifiquement aux exploitations agricoles et aux habitations éloignées du réseau électrique ou celles dont le raccordement nécessite des coûts financiers élevés.

Le nouveau programme, a souligné à ce propos Fazia Dahleb, permettra aux citoyens concernés de « bénéficier d’un soutien financier pour l’acquisition d’équipements destinés aux énergies renouvelables, notamment solaires ».

Selon la ministre, « le recensement des zones concernées par ce programme sera entamé en coordination avec les walis pour consigner toutes les demandes et les besoins avec des fiches techniques spécifiques à chaque région ».

Ce programme permettra, a souligné Mme Dahleb, de fixer les populations dans les zones où elles résident, quelle que soit leur situation géographique, à l’image de la wilaya frontalière de Souk Ahras qui compte environ 1.500 mechtas éparses.

Le programme, a-t-elle ajouté, soutiendra également les agriculteurs dans le processus d’arrosage de leurs cultures et d’abreuvement de leur bétail en s’appuyant sur le pompage de l’eau au moyen d’énergies renouvelables.

Fourniture de chauffe-eau à énergie solaire

La ministre a également fait part d’un autre projet relatif à la fourniture de chauffe-eau à énergie solaire au profit des résidents des zones non raccordées au réseau électrique, avant d’ajouter que la fourniture d’équipements et de systèmes d’énergie renouvelable et propre sera progressivement généralisée aux entreprises et aux services publics.

La ministre a, par ailleurs, présidé le lancement d’une vaste campagne de nettoiement de la forêt récréative d’Ain Klib, dans la commune de Dréa. Une opération qui met à contribution la Maison de l’environnement, des associations de la société civile et les Scouts musulmans algériens (SMA).

Appelant, in situ, les citoyens à « contribuer avec le maximum d’engagement à la protection des forêts », Mme Dahleb a mis à profit sa présence pour présenter ses condoléances aux familles des victimes des incendies qui ont récemment affecté plusieurs wilayas du pays.

La ministre avait entamé sa visite à Souk Ahras par l’inspection, dans la commune de Sedrata, d’une unité de récupération et de recyclage de papier et de carton, fruit d’un investissement privé, entrée en service fin 2021.

Sur place, elle a de nouveau mis l’accent sur la stratégie du secteur consistant à concrétiser le programme d’économie circulaire en récupérant tous les matériaux recyclables avant qu’ils ne finissent dans les centres d’enfouissement technique (CET) des déchets.

Après s’être enquise, dans la commune de Taoura, de la situation de la décharge publique, écoutant, notamment, un exposé sur le projet d’éradication des décharges sauvages, la ministre a inspecté le centre d’enfouissement technique de Souk Ahras où elle a annoncé, dans une déclaration à la presse, la mise en place d’une enveloppe de 400 millions de dinars pour la réalisation d’un centre intercommunal d’enfouissement technique, doté d’une station de tri, afin de pallier le manque enregistré dans la wilaya de Souk Ahras.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine