AccueilActualitéNationalActivité industrielle au premier trimestre 2023 : ce que révèle l'enquête de...

Activité industrielle au premier trimestre 2023 : ce que révèle l’enquête de l’ONS auprès des chefs d’entreprise

- Advertisement -

Selon une enquête réalisée auprès des chefs d’entreprise industrielle par l’Office national des statistiques (ONS), l’activité industrielle a enregistré un recul au cours du premier trimestre 2023 par rapport au trimestre précédent.

L’enquête a révélé que le taux d’utilisation des capacités de production était supérieur à 50% pour plus de 44% des entreprises du secteur public et 70% des entreprises du secteur privé.

The graduate Fair

Le niveau d’approvisionnement en matières premières a été inférieur à la demande pour près de 39% des entreprises du secteur public et plus de 35% des entreprises du secteur privé, entraînant des ruptures de stock pour près de 19% des premières et près de 11% des secondes, avec une durée moyenne de moins de 29 jours.

Près de 10% des entreprises du secteur public et près de 19% des entreprises du secteur privé ont également connu des pannes d’électricité entraînant des arrêts de travail, généralement inférieurs à 6 jours.

En ce qui concerne la main-d’œuvre, les effectifs ont reculé pour les entreprises du secteur public au cours du premier trimestre 2023, tandis qu’ils sont restés stables pour les entreprises du secteur privé. Cependant, plus de 11% des entreprises des deux secteurs ont rencontré des difficultés à recruter du personnel cadre et de maîtrise.

L’état de la trésorerie est considéré comme « normal » pour plus de 46% des entreprises du secteur public et plus de 76% des entreprises du secteur privé, mais jugé « mauvais » pour 30% des premières et près de 16% des secondes, en raison notamment des délais de recouvrement des créances et des charges d’exploitation élevées.

En ce qui concerne les équipements, plus de 55% des entreprises du secteur public et près de 24% des entreprises du secteur privé ont connu des pannes en raison de la vétusté. Cependant, la plupart ont pu remettre en marche leurs équipements après une panne ou ont procédé à des extensions et des renouvellements.

Pour le prochain trimestre, la plupart des entreprises enquêtées prévoient une hausse de la production et de la demande, ainsi que de bonnes perspectives pour leurs trésoreries.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine