AccueilActualitéNationalOran : ouverture du Salon national du safran

Oran : ouverture du Salon national du safran

- Advertisement -

La deuxième édition du Salon national du safran s’est ouverte jeudi à Oran avec la participation de producteurs de 12 wilayas pour faire la promotion de ce produit appelé « or rouge ».

L’objectif de cette manifestation, placée sous le patronage du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et de la wilaya d’Oran, est de faire connaître davantage la culture du safran et les capacités de production de cette filière en Algérie, a souligné la directrice des services agricoles (DSA), Karima Amrani à l’ouverture de ce salon.

The graduate Fair

Le Salon de trois jours permet aux exposants d’échanger les expériences et les connaissances techniques et professionnelles dans la perspective de développer la culture du safran, en plus d’œuvrer à la création de postes d’emploi à travers de micro-entreprises et des startups spécialisées dans le domaine de la production et de la commercialisation de ce produit, a ajouté Mme Amrani.

Ce rendez-vous économique, animé par la pépinière « Minbar El Hadaik » d’Es-Sénia, permet aux producteurs de faire la promotion du safran et de mettre en exergue ses vertus nutritionnelles, médicinales et aromatiques, surtout que celui produit en Algérie est considéré comme produit « bio » puisque les engrais et les pesticides sont peu utilisés, a précisé le secrétaire général de la Chambre d’agriculture de la wilaya d’Oran, Zeddam Houari.

Ce Salon constitue une occasion pour présenter des modèles d’expériences nouvelles ayant abouti à de bons résultats dans le domaine de la culture du safran, a indiqué un jeune qui avait acquis des bulbes de safran auprès des producteurs ayant participé à la première édition de ce salon organisé en 2021 pour mener une expérience sur une superficie de 200 mètres carrés dans une ferme à Hassi Benyebka (Oran), affirmant qu’elle a donné une bonne récolte dans le cadre d’un projet qui lui a coûté 700.000 DA.

Des exposants ont qualifié ce salon d’espace propice pour commercialiser leurs produits. L’un d’eux, qui a une expérience de 12 années dans la culture du safran à Batna, a proposé d’intensifier de telles expositions pour permettre aux producteurs de commercialiser voire exporter.

Une conférence sur l’importance de la culture du safran est programmée pour cette édition du Salon national du safran, organisé par la DSA en collaboration avec la Chambre d’agriculture de la wilaya.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine