AccueilActualitéNationalL'Agence algérienne de coopération internationale lancera ses premiers projets en Afrique dans...

L’Agence algérienne de coopération internationale lancera ses premiers projets en Afrique dans un mois

- Advertisement -

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annocé que l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement « lancera, dans un mois, des projets de développement dans les pays africains, à commencer par le Mali et le Niger », précisant que les activités de cette Agence seraient principalement axés sur les volets santé, eau et éducation.

Dans son entrevue périodique avec des représentants de médias nationaux coïncidant avec la Journée mondiale de la liberté de la presse, diffusée samedi soir, le président de la République a indiqué avoir  « nommé, il y a une semaine, un nouveau directeur de l’Agence, et dans un mois, les premiers chantiers seront lancés dans la ville de Kidal au Mali, avec la réalisation d’un dispensaire et d’une école, ainsi que le forage d’un puits pour assurer un approvisionnement en eau potable ».

The graduate Fair

L’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement a pour mission de « contribuer à résorber la pauvreté et lutter contre la soif et le manque d’infrastructures de soins et d’évacuation des eaux », a-t-il précisé.

Et d’ajouter que l’Agence, pour laquelle l’Etat a affecté une enveloppe financière d’un milliard de dollars, a également élaboré un programme pour concrétiser des projets de réalisation d’un lycée au Niger et de parachèvement de la réalisation d’une mosquée, à la demande de la population locale.

De tels projets constitueront une opportunité pour les médecins algériens de se déployer en Afrique plutôt que de se diriger vers l’Europe, a-t-il soutenu.

Créée en 2020, l’Agence a pour missions de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique nationale de coopération internationale en matière économique, sociale, humanitaire, culturelle, cultuelle, éducative, scientifique et technique et de contribuer à la préparation du projet de budget de la coopération internationale et d’en assurer l’exécution.

Elle est également chargée d’apporter son concours à l’action de l’appareil diplomatique et des ministères concernés pour la mobilisation optimale de l’assistance technique et financière extérieure au service du développement national et d’assurer le suivi de la gestion technique et financière des projets d’assistance et de coopération internationale, en faveur de pays tiers.

Le président de la République a souligné que l’Algérie, qui s’efforce de « revenir dans le giron africain », a « retrouvé aujourd’hui sa place sur le continent », notant que l’objectif de l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement c’est « le développement et la fraternité » en Afrique.

Le Président Tebboune a également affirmé la volonté de l’Algérie, troisième puissance économique et deuxième puissance militaire du continent, de se positionner en Afrique, rappelant les efforts consentis par les autorités, au cours des dernières années, pour l’ouverture d’une ligne maritime pour le transport de marchandises avec Nouakchott et d’une ligne maritime vers Dakar puis vers la Côte d’Ivoire.

Il sera procédé, dans deux à trois mois, à l’ouverture de la première banque algérienne à Dakar au Sénégal a annoncé le Président Tebboune qui a mis en avant « les atouts dont dispose l’économie algérienne pour accéder au marché africain ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine