HomeActualitéInternationalEspagne : Borrell se rendra en Algérie pour tenter de débloquer la...

Espagne : Borrell se rendra en Algérie pour tenter de débloquer la situation

L’Espagne compte sur l’Union européenne pour mettre fin au blocage commercial imposé par l’Algérie, après la suspension du Traité d’amitié en juin dernier, en raison du revirement de la position de Madrid vis-à-vis du Sahara occidental.

Le vice-président de la Commission européenne et haut représentant pour les affaires étrangères, Josep Borrell, effectuera une visite en Algérie, pour aider à débloquer la situation actuelle, a rapporté, hier mardi, Euro EFE.

L’annonce a été faite par le président de la région autonome de Valence, Ximo Puig, hier mardi, après avoir rencontré Josep Borrell.

Le voyage de Borrell en Algérie devrait se faire «le plus tôt possible» pour tenter de chercher «des formules de rencontres», selon le même média.

Le président de la région autonome de Valence, l’une des plus touchées par le blocus commercial, a demandé à l’UE de garantir le respect des accords commerciaux existants entre l’Espagne et l’Algérie.

M. Ximo Puig a insisté sur les conséquences négatives du blocage commercial sur les secteurs économiques de la Communauté valencienne, qui, avec la Catalogne, représente plus de 50% des exportations de l’Espagne vers l’Algérie et compte « beaucoup plus d’entreprises touchées ».

La crise avec l’Algérie a coûté à l’Espagne près de 630 millions d’euros. L’Espagne a facturé entre juin et octobre 2021 un total de 784,9 millions d’euros pour des ventes à Algérie.

En 2022, l’Espagne a facturé, à la même période, seulement 155,01 millions d’euros. La différence montre donc que l’Espagne a perdu environ 629,8 millions d’euros en raison de la crise politique entre les deux pays, selon la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine