HomeActualitéNationalUtilisation du blé pour l'alimentation animale : la mise en garde du...

Utilisation du blé pour l’alimentation animale : la mise en garde du ministère de l’Agriculture

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a mis en garde, ce jeudi 15 décembre 2022 dans un communiqué, contre l’utilisation des céréales (blés tendre et dur) dans l’alimentation animale.

Le ministère a rappelé son communiqué du 28 juin dernier sur l’interdiction de l’utilisation du blé comme matière pour l’alimentation animale. Il a précisé que ce produit stratégique est destiné à la consommation humaine, et son utilisation pour l’alimentation animale relève du « gaspillage ».

Selon la même source, il a été relevé que plusieurs dépassements liés au détournement des céréales de leur usage initial, à savoir la consommation humaine, ont été enregistrés dans l’alimentation du bétail.

Le ministère de l’Agriculture, à travers son communiqué, informe tous les producteurs, les transformateurs et les éleveurs que ces dépassements et comportements sont « illégaux » et entrent dans le cadre des affaires de monopole et de spéculation qui sont des pratiques punies par la loi n°15-21 relative à la lutte contre la spéculation illicite, à l’instar des autres produits stratégiques.

Le département ministériel a souligné que l’Etat a mis à disposition « toutes les solutions et moyens pour une prise en charge optimale de la question relative à l’alimentation animale ». Tout en rappelant que l’alimentation animale se compose principalement d’orge, de son, d’enrubanné, de maïs fourragé, de maïs grain, d’ensilage, de luzerne et de tourteaux de soja. Il a assuré que ces matières restent disponibles en « grande quantité et à des prix bien étudiés et subventionnés, et elles sont exonérées de taxes. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine