HomeAutresInauguration Usine Laboratoires Orion LAB

Inauguration Usine Laboratoires Orion LAB

Le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique Monsieur Ali AOUN en présence des autorités locales à leur tête le wali d’Oran, procédera aujourd’hui à l’inauguration de l’usine de production de médicaments anticancers et cytotoxiques des Laboratoires Orion LAB, un projet qui voit le jour après près de 4 années de réalisation marquées par les difficultés liées à la situation sanitaire mondiale depuis début 2020.

D’une superficie de plus de 5 000 m2 répartis sur 5 niveaux, l’usine est divisée en deux zones distinctes de production entre forme sèche et forme injectable stérile. Les capacités de production annuelle sont estimées à 20 millions de gélules et 115 millions de comprimés. Pour les formes injectables les capacités sont estimées à 4 millions de flacons par an, le tout sur la base d’un shift de 8 heures par jour. Avec un investissement qui s’élève à près de 5 milliards de Dinars, Orion Lab emploiera à terme plus de 150 collaborateurs de divers profils entre pharmaciens, biologistes, ingénieurs et techniciens. 

Une réalisation qui répond aux normes et standards internationaux en vigueur pour produire des médicaments génériques cytotoxiques dans l’objectif de couvrir 100% des besoins locaux en la matière et qui permettra à Orion Lab d’exporter ses produits et d’agir en tant que façonneur (CMO) pour des laboratoires locaux et étrangers. Avec ses équipements de pointe pourvus d’un haut niveau d’automatisation et de confinement, associés à des sources d’approvisionnement de matières premières auprès des plus grands fabricants mondiaux, Orion Lab met la qualité des produits au centre de ses préoccupations.

En tant que l’un des premiers laboratoires à produire ces médicaments en environnement entièrement confiné, Orion Lab ambitionne de devenir un acteur majeur de l’oncologie en Algérie en contribuant à répondre aux besoins des malades atteints de cancers et à réduire la facture d’importation des médicaments.

Les premiers produits à être développés seront, l’ABIRATERONE pour le traitement du cancer de la prostate, l’IMATINIB pour le traitement des cancers colorectal et leucémie, le SORAFENIB pour le traitement du cancer du rein, et le SUNITINIB pour le traitement des tumeurs stromales digestives et du cancer du rein.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine