HomeActualitéNationalIncendies de forêts à El Tarf : le wali donne le bilan

Incendies de forêts à El Tarf : le wali donne le bilan

Le nord-est de l’Algérie a été ravagé par les feux de forêt qui ont fait au moins 44 morts dans plusieurs wilayas et détruits des milliers d’hectares de couvert végétal. El Tarf a été la wilaya la plus touchée avec un lourd bilan des décès.

Ce lundi 22 août, le wali d’El Tarf, Harfouche Benarar, a tenu une conférence de presse au siège de la wilaya en présence de certains responsables de l’exécutif local, durant laquelle, il a donné le bilan des incendies.

M. Benarar a indiqué, selon le compte-rendu de l’agence APS, que les incendies de forêts déclarés mercredi passé à El Tarf ont causé la mort de 36 personnes et dévasté 5.670 hectares du couvert végétal dont 1.164 hectares de forêts.

Il a précisé que la wilaya d’El Tarf a connu 27 incendies déclarés dans 13 communes rappelant que depuis le premier juin passé, 6.039 hectares du couvert végétal ont été la proie des flammes.

Concernant les pertes humaines, le chef de l’exécutif de wilaya a affirmé que ces récents incendies ont causé jusqu’à lundi matin la mort de 36 personnes dont 28 trouvées calcinées le premier jour des incendies (17 août) et 8 autres décédées dans les hôpitaux des suites de brûlures en plus de 173 blessés dont 161 ont quitté les hôpitaux, précisant que deux (2) cadavres n’ont pas été encore identifiés.

Il a également ajouté que 12 personnes se trouvent toujours hospitalisés dont deux (2) à l’hôpital d’El Kala, six à El Tarf, 3 à Bouhadjar et 1 à Besbès.

Concernant l’élan national de solidarité avec les sinistrés, le wali a indiqué que la wilaya d’El Tarf a reçu des caravanes de solidarité de 16 wilayas chargées de 222 tonnes de produits alimentaires et 478 tonnes d’eau minérale stockées à l’unité principale de la protection civile de la ville d’El Taf et au CEM Ferrikh-Ali d’El Kala.

Ces aides sont distribuées sous l’égide de la commission de wilaya de solidarité, installée samedi passé et présidée par le secrétaire général de la wilaya.

Le même responsable a rappelé que le bombardier d’eau russe Beriev Be-200 a effectué depuis dimanche après-midi des vols pour refroidir et éteindre les feux encore actifs à travers les forêts de la wilaya dans le cadre de la poursuite des efforts pour éteindre définitivement ces feux.

Il a également ajouté que les premières missions de cet avion ont été dirigées dimanche vers la région Oued El Hout dans la commune de Remal Souk, la région de Boumala et la forêt de Tonga, soulignant que ce bombardier d’eau a effectué plus de 27 opérations de largage à travers les vastes aires parcourues par les flammes.

Il a rappelé en outre que l’avion russe, appuyé par un hélicoptère de la protection civile et deux autres de l’Armée nationale populaire (ANP), a soutenu lundi les unités terrestres formées par les agents de la protection civile et ceux des forêts pour éteindre d’une manière définitive tous les foyers susceptibles de constituer un certain danger.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine