HomeénergieGPL : les exportations algériennes vers l'Asie en hausse

GPL : les exportations algériennes vers l’Asie en hausse

En plus du pétrole et du gaz, l’Algérie exporte du Gaz de pétrole liquéfié (GPL). Alors que la demande en GPL, utilisé pour le chauffage, a baissé en Europe durant cette période estivale, les exportations algériennes de ce produit vont vers l’Asie, notamment du Sud-Est et de l’Est.

Selon les données de l’entreprise de data intelligence Kpler, datées du 26 juillet et reprises jeudi par l’agence S&P Global, quelque 260 000 tonnes de GPL sont exportées de la Méditerranée vers l’Asie en juillet, dont 229 000 tonnes destinées à l’Asie du Sud-Est et de l’Est.

« La totalité des 229 000 tonnes ont été exportées d’Algérie au cours du mois (juillet), et elles représentent les volumes les plus élevés de la Méditerranée vers l’Asie vus par Kpler qui a commencé à communiquer les données en 2014 », indique S&P Global, qui précise que « les volumes étaient presque également répartis entre le propane, qui a augmenté de 40,24 % sur le mois, et le butane, qui a augmenté de 94,92 % sur le mois ».

Selon la même source : « es exportations algériennes de GPL vers l’Asie du Sud-Est et de l’Est augmentent régulièrement depuis le début de 2022, date à laquelle 42 000 tonnes ont été enregistrées en janvier. »

L’augmentation des exportations algériennes de GPL vers l’Asie s’explique par plusieurs facteurs, ont indiqué des sources commerciales à l’agence d’information économique. Parmi ces facteurs, la même source cite : la consommation interne de butane, la hausse de la production algérienne durant en été, un stockage important et un commerce limité vers le Maroc.

D’autres sources ont déclaré à S&P Global que « la faible demande en Europe du Nord-Ouest et en Méditerranée était la principale raison de l’augmentation des expéditions vers l’Asie, contestant l’idée que la production algérienne est actuellement plus élevée. »

La Chine a importé 65 000 tonnes de GPL algérien en juin, en baisse de 13,1 % sur le mois, selon les données de l’Administration générale des douanes chinoises, reprises par la même source.

Au premier semestre, la Chine a importé 205 000 tonnes de GPL d’Algérie, en hausse de 28 % sur l’année, faisant du producteur nord-africain le neuvième exportateur vers la Chine, selon les mêmes données douanières.

En moyenne deux cargaisons algériennes ont été importées par mois par des acheteurs asiatiques cette année, contre une cargaison mensuelle en 2021, rapporte le même média. « Au moins un grand fabricant pétrochimique chinois – Wanhua Chemical – aurait récemment commencé à importer du GPL d’Algérie », ont indiqué des sources commerciales à S&P Global.

Les mêmes sources on ajouté que « la qualité du GPL algérien est largement similaire à celle du Moyen-Orient et des États-Unis » et que « le prix est basé sur les prix contractuels de Sonatrach. »

Selon une source du marché asiatique, cité par l’agence d’information économique, « les flux vers l’Asie devraient se poursuivre, la société publique algérienne Sonatrach ayant été en mesure de vendre une cargaison de 44 000 tonnes répartie de manière égale pour le chargement au cours des 10 derniers jours d’août ».

Une autre source a expliqué à S&P Global, que les exportations de GPL vers l’Asie ont augmenté à cause aussi d’un « fret plus compétitif » par rapport aux autres destinations, comme l’Europe.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine