HomeActualitéNationalSanté : deux nouvelles polycliniques inaugurées à Alger

Santé : deux nouvelles polycliniques inaugurées à Alger

La wilaya d’Alger a été dotée de deux nouvelles polycliniques à la cité « Houari Boumediene » dans la commune de Beni Messous et à la cité « Plateau » dans la commune d’Ouled Fayet, portant ainsi le nombre des cliniques de proximité à la wilaya d’Alger à 86 cliniques.

Présidant l’inauguration des deux polycliniques, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé que jusqu’à l’heure actuelle, 10 nouvelles polycliniques assurant toutes les prestations dont le citoyen à besoin ont été ouvertes à Alger, permettant de rapprocher la santé du citoyen, d’une part, et de réduire la pression sur les établissements hospitaliers d’autre part », insistant sur l’impératif d' »orienter les urgences légères vers ces polycliniques à même de permettre aux hôpitaux d’accomplir les tâches qui leur ont été confiées ».

Par ailleurs, le ministre a souligné « l’importance du rôle du médecin de référence, ou médecin de famille, dans ces établissements de proximité car étant proche du patient, et ce, pour l’orienter vers les services spécialisés des établissements hospitaliers pour assurer une meilleure prise en charge ».

Il a également fait part de la volonté du ministère de rapprocher les services de santé du citoyen à travers ces structures implantées partout dans le pays, annonçant « l’ouverture de nouvelles cliniques de proximité conformément à la carte sanitaire prévue par la Loi sur la santé promulguée dans le Journal Officiel en juillet 2018, et suivant la situation épidémiologique de chaque région pour améliorer la prise en charge du citoyen.

Concernant la situation épidémiologique du Covid-19 qui a connu une légère hausse des cas de contamination ces derniers jours, le ministre a rassuré qu’elle « n’est pas préoccupante », d’autant que les cas enregistrés d’atteinte au variant Omicron « ne sont pas dangereux », en comparaison avec le variant qui frappe certains pays traversant la septième vague, indiquant que « le ministère suit de près cette situation et est disposé à agir en cas d’éventuel rebond ».

Concernant la prime de la septième tranche anti-covid-19 destinée aux corps du secteur, M. Benbouzid a indiqué qu’elle « est en phase d’élaboration par le ministère et sera destinée aux ayants-droit prochainement », ajoutant que « l’octroi de la prime en question sera revue à l’avenir, maintenant que les cas de contamination ont diminué ».

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine