HomeActualitéNationalL'Algérie remplace le bœuf espagnol par le français

L’Algérie remplace le bœuf espagnol par le français

Depuis 2019, l’Espagne avait pris la place de la France sur le marché de la viande bovine en Algérie. En moins d’un an, il y a eu trois blocages des exportations espagnoles.

L’Algérie a remplacé ses importations dans le segment des viandes rouges, notamment animaux vivants et viandes congelées, dont l’Espagne était le premier fournisseur, par la France, révèle ce samedi le quotidien espagnol El Mundo.

Ce blocage des importations de viandes espagnoles ont débuté depuis janvier 2022, selon le quotidien espagnol, qui explique que l’Espagne avait pris la place de la France sur le marché de la viande bovine en Algérie depuis 2019. Mais depuis le début de la crise entre les deux pays, « il y a eu trois blocages des exportations espagnoles », souligne le quotidien espagnol.

Ainsi, plus de 25 000 animaux vivants et près de 20 000 tonnes de viande congelée abattus en Espagne, issus de l’élevage bovin espagnol, n’arrivent plus en Algérie, indique le journal. « Ils ont cessé de le faire (importer la viande) en novembre 2021, deux mois avant que le gouvernement d’Alger ne décide du blocage », ajoute la même source.

La crise entre l’Algérie et l’Espagne s’est amplifiée après l’annonce mercredi dernier de la présidence algérienne de suspendre le Traité d’amitié conclu entre l’Algérie et l’Espagne il y a 20 ans.

Dans un communiqué commun, le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell et le vice-président de la Commission en charge du Commerce Valdis Dombrovskis ont jugé cette décision « extrêmement préoccupante ».

L’Union européenne a mis en garde, hier vendredi, l’Algérie contre les conséquences des restrictions commerciales qu’elle a imposées à l’Espagne, menaçant Alger de mesures de rétorsion si aucune solution n’est trouvée pour régler le contentieux.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine