HomeActualitéNationalPlus de 1200 tonnes de bananes saisies dans plusieurs wilayas

Plus de 1200 tonnes de bananes saisies dans plusieurs wilayas

Les services de la Sûreté nationale ont saisi au niveau de plusieurs wilayas une quantité de 1243 tonnes de bananes destinées à la spéculation, indique mardi un communiqué des mêmes services. Cette quantité a été saisie à Alger, Blida, Boumerdès et Chlef.

« Dans le cadre des efforts fournis par les forces de police pour protéger l’économie nationale et lutter contre la spéculation sur les marchandises et les denrées alimentaires, les services de la Sûreté nationale ont réussi, en début de semaine, à saisir 1243 tonnes de bananes au niveau des wilayas d’Alger, Blida, Boumerdès et Chlef, qui étaient destinées à la spéculation », a précisé le communiqué relayé par l’agence APS.

« Les opérations de saisie ont été effectuées suite à l’exploitation d’informations obtenues par les services de police, ce qui a nécessité des perquisitions inopinées au niveau des chambres froides et des entrepôts dans les wilayas précitées, après l’obtention d’un mandat de perquisition délivré par les autorités judiciaires territorialement compétentes », ajoute le communiqué.

« Les spéculateurs ont recouru à un stratagème pour échapper à la vigilance des autorités de contrôle consistant à stocker délibérément les quantités saisies au niveau des chambres froides pour les maintenir dans un état de maturité précoce et les commercialiser ultérieurement à des prix exorbitants », souligne le même communiqué, ajoutant que des dossiers judiciaires ont été élaborés contre sept (07) contrevenants avant leur présentation aux juridictions territorialement compétentes.

Flambée des prix de la banane

Les prix de la banane ont fortement augmenté ces derniers jours en atteignant les 800 dinars le kilo contre 500 DA/kg avant le début du mois de ramadhan.

La flambée des prix de ce fruit sur le marché national intervient alors que son prix sur le marché mondial a baissé. Son prix à ce niveau est de 60 cents de dollar le kilo, soit 86 dinars (taux de change officiel). A cela s’ajoute la taxe douanière de 110%, ce qui fait que le coût de revient d’un kilo de banane est de 176 dinars. Ainsi, le prix de vente de la banane au consommateur, marge du détaillant comprise, ne devrait pas dépasser les 230 DA/kg.

Les Algériens, qui font face ces dernières semaines à une flambée des prix des produits alimentaires et aussi des pénuries de certains produits, ont appelé au boycott de la banane, dont les prix ont atteint des records.

Dans un marché de fruits et légumes à Oran, plusieurs citoyens interrogés par DZ News ont jugé le prix de la banane exhorbitant et ont appelé à son boycott. « C’est honteux. En plein ramadan, la banane à 700 voire à 800 DA le kilo », s’est indigné un père de famille.

« Quand le prix de la banane était à 200 DA/kg, j’en achetais. Mais, depuis que son prix a flambé, je ne l’achète plus. Maintenant mes enfants n’en mangent pas. Je n’ai aucun problème », a déclaré un citoyen. « Qu’on la laisse pourrir. Algériens, n’achetez pas la banane, rendez-la à ses propriétaires », a lancé une dame.

Du côté des vendeurs, les commerçants de gros sont accusés de monopoliser la filière de la banane. Un vendeur affirme qu’il acheté la banane au prix de gros à 770 DA/kilo et la revend à 800 DA sur le marché. « On n’y est pour rien, voyez plutôt les commerçants de gros », a-t-il dit. Certains mettent en cause le comprotement des consommateurs qui achètent les produits malgré la flambée des prix.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine