HomeEntreprises-ManagementAli Arezki : l'Entreprise Métro d'Alger a subi une perte de 4...

Ali Arezki : l’Entreprise Métro d’Alger a subi une perte de 4 milliards DA à cause du Covid-19

Le directeur général l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), Ali Arezki, a indiqué, ce jeudi 7 octobre 2021, lors de son passage à la Radio nationale chaîne I, que l’entreprise a subi des pertes financières estimées à quatre (4) milliards de dinars depuis l’arrêt d’activité en mars 2020, en raison de la pandémie du Covid-19.

Il a ajouté que malgré l’arrêt de l’activité, l’entreprise a continué, avec l’aide de l’État, à payer les salaires des travailleurs qui étaient en leurs lieux de travail effectuant régulièrement la maintenance.

Il a déclaré qu’il prévoyait de transporter environ 100 000 passagers par jour de six heures du matin à neuf heures du soir, selon les procédures du protocole sanitaire pour assurer la sécurité sanitaire des passagers, selon le même média.

En revanche, le DG de l’Entreprise Métro d’Alger a assuré que les anciens abonnés pourront conserver leurs abonnements antérieurs, tout en les appelant à se rapprocher des guichets pour les renouveler.

Par ailleurs, le ministère des Transports a annoncé, lundi dernier, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la reprise de l’activité du métro d’Alger le jeudi 07 octobre 2021, à partir de six (06) heures du matin, après 18 mois d’arrêt.

M. Ali Arezki a indiqué, hier mardi, que le projet d’extension du Métro d’Alger de la station d’El Harrach-centre vers l’aéroport d’Alger, sur une longueur de 9,5 km, devra être réceptionné au premier trimestre 2026 et sera réalisé en deux phases.

Il a également annoncé la fin du contrat de gestion avec l’entreprise française RATP et le passage à une exploitation à 100% par une entreprise et des équipes algériennes.

 

 

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine