Homela deuxDes migrants clandestins algériens continuent d'affluer vers l'Espagne

Des migrants clandestins algériens continuent d’affluer vers l’Espagne

Une embarcation de harraga à son bord 15 Algériens candidats à l’immigration clandestine, a brûlé, hier samedi, sur la plage de Mojacar, à Almeria, après y avoir accosté, selon les informations relayées par Francisco José Clemente Martin, spécialiste de la question de l’émigration clandestine en Espagne, sur sa page Facebook.

Aucune victime n’est à déplorer et les raisons de ce départ du feu ne sont pas encore connues.

Le même spécialiste a annoncé l’arrivée, hier soir, à Alicante, de trois (3) embarcations à leur bord 32 Algériens dont une femme enceinte.

Par ailleurs, les services maritimes de la garde civile de Carthagène ont sauvé une embarcation avec 17 personnes à bord, dont des femmes et 4 bébés. Les mêmes services avaient intercepté, quelques heures plus tôt, 5 embarcations transportant 41 personnes dont 2 femmes.

Les services maritimes de la garde civile de Cartagena, Murcia, ont sauvé 8 (huit) Algériens candidats à l’immigration clandestine, partis des côtes de Mostaganem, alors que dans la nuit de vendredi dernier, 9 harraga dont 2 femmes ont été secourus à Almeria.

Les services maritimes de la garde civile de Formentera, îles de Baléares, ont sauvé une embarcation à son bord 12 harraga algériens.

Le même spécialiste des questions migratoires a indiqué, mardi dernier, que plus de 700 candidats à l’émigration clandestine, dont plus de 600 Algériens – hommes, femmes et enfants – ont été interceptés, depuis samedi dernier, par la Guardia civile espagnole dans différentes villes côtières, dont Almería, Murcia, Alicante et les îles Baléares. 

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine