HomeAfriqueLa SFI a doublé ses investissements dans les PME en Afrique et...

La SFI a doublé ses investissements dans les PME en Afrique et au Moyen-Orient en 2021

De 5,6 milliards $ en 2020, les investissements de la SFI ont atteint 10,4 milliards $ au terme de l’exercice 2021. La majorité de ces ressources ont été engagées dans des initiatives de santé et dans les infrastructures.

Les financements décaissés par la Société financière internationale (SFI) en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) d’Afrique et du Moyen-Orient ont atteint 10,4 milliards $ au titre de l’exercice 2021.

Ces ressources ont doublé par rapport à celles engagées au cours de l’exercice 2020, soit 5,6 milliards $. L’institution membre du groupe de la Banque mondiale et en charge du secteur privé dans les marchés émergents affirme avoir investi principalement dans les infrastructures numériques, de santé, dans les services financiers et les énergies.

Une part importante des fonds ont été alloués à des initiatives visant à accentuer la lutte contre la covid-19. L’institution que dirige le Sénégalais Makhtar Diop a débloqué 1,6 milliard $ pour permettre à des structures de santé et des prestataires d’Afrique de faire face à la crise sanitaire. La SFI a également soutenu des fabricants locaux de vaccins et financer l’acquisition d’équipements médicaux à hauteur de 8,7 milliards $.

En soutien aux échanges commerciaux en Afrique et au Moyen-Orient, la SFI a débloqué 2,7 milliards $. L’institution a investi dans le développement de technologies financières, dans les services numériques en Afrique ainsi que dans les énergies fossiles au Moyen-Orient. « Ces derniers mois ont montré à quel point il est essentiel de veiller à ce que les petites entreprises aient accès aux financements, que les entreprises soient connectées et que le commerce et les chaînes d’approvisionnement restent opérationnels », a fait savoir Sergio Pimenta (photo), vice-président de la SFI pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Même si les fonds engagés au cours de l’exercice 2021 sont en hausse, la SFI a choisi de cibler des projets qui touchent un ensemble de pays, voire des zones géographiques précises. Rappelons que les PME qui sont concernées par ces investissements représentent la majorité des entreprises du secteur privé en Afrique et contribuent largement à la création d’emplois sur le continent.

Ecofin 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine