Automobile : Rupture confirmée entre Volkswagen et Sovac

Annoncée très officiellement, la transformation de Volkswagen en

Le géant allemand de la construction automobile Volkswagen a officiellement notifié au groupe privé algérien Sovac, représentant de la marque allemande en Algérie, la rupture de toute relation commerciale, rapportent ce mercredi 11 août 2021, plusieurs médias citant un communiqué de Sovac.

« Après plusieurs mois de négociations avec le constructeur Allemand Volkswagen, dans la perspective de poursuivre les activités de Sovac Algérie, notamment le service après‐vente, qui n’a jamais été interrompu à ce jour, la Direction Générale de Sovac Algérie Spa a le regret d’informer ses clients qui fréquentent ses ateliers que ces derniers ne représentent désormais plus le constructeur Volkswagen », a indiqué le groupe Sovac dans le même communiqué.

« Dans une correspondance envoyée par Volkswagen Group, ce dernier a notifié sa décision de rompre toute relation commerciale avec les deux sociétés Sovac Algérie et Sovac Production », selon la même source.

Le constructeur Allemand a précisé qu’il était actuellement « en phase de trouver un canal après‐vente alternatif pour servir ses clients en Algérie, notamment les clients bénéficiant encore de la garantie du Constructeur ».

Il est important de rappeler d’ailleurs que « le parc roulant sous garantie à fin Janvier 2021 est estimé à 97 390 Véhicules et 54 693 prévus pour l’année 2022 ».

Les ateliers de Sovac Algérie et l’ensemble de son réseau sur le territoire national ne sont plus en mesure d’assurer le service de garantie pour les clients SAV, sélectionnés, selon la même source.

Le groupe Sovac précise que « les ateliers restent ouverts pour tous les autres services au profit de ses clients hors garantie et sans la représentation des Marques du Groupe Volkswagen ».

« La Direction de Sovac Algérie regrette cette décision du Constructeur Allemand et assure de déployer tous les moyens nécessaires pour apporter aide et assistance à sa fidèle clientèle», a conclu le même communiqué.