Mines : réunion intersectorielle sur Gara Djebilet et le phosphate

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab a présidé une réunion de coordination avec les départements concernés par le projet d’exploitation de la mine de fer de Gara Djebilet (Tindouf) et celui de la transformation du phosphate à l’est du pays, indique ce lundi 2 août 2021, le ministère dans un communiqué publié sur sa page Facebook.


Les ministres des Travaux publics, des Transports, des Ressources halieutiques et de la Transition énergétique, respectivement MMS. Kamel Nasri, Aïssa Bekaï, Karim Hasni et Benatou Ziane, ont pris part à cette réunion, en présence du SG du ministère des Finances, Brahim Djamel Kassali et de cadres des différents secteurs.

Cette réunion est une concrétisation de la feuille de route tracée dans le cadre de la stratégie nationale de développement et de valorisation des ressources minières et en application du programme national des grands projets structurels visant la relance du secteur minier, en exécution des instructions du président de la République, indique la même source.

Au menu de cette rencontre, les deux projets phares, en l’occurrence celui de valorisation de la mine de fer de Gara Djebilet (Tindouf), ou encore le projet intégré d’exploitation et de transformation du phosphate à Tébessa, Souk Ahras, Annaba et Skikda.

A cette occasion, le ministre a présenté un exposé détaillé sur les deux projets afin de mettre en place un plan national multisectoriel visant à parvenir à une « meilleure coordination » entre l’ensemble des acteurs afin d’œuvrer à la création de nouveaux projets et de construire les infrastructures ayant relation aux deux projets à l’instar de la fourniture de l’énergie, du réseau routier, des voies ferrées, des ressources en eau, l’approvisionnement financier et de toutes les structures nécessaires pour garantir le succès de ces projets importants à travers l’implication d’un grand nombre d’entreprises nationales relevant des différents secteurs ministériels en partenariat avec des entreprises étrangères également.

En juin dernier, des commissions interministérielles ont été mises en place sous les auspices du ministre de l’Énergie et des Mines, dont la première a été consacrée à un projet d’exploitation de fer à Gara Djebilet (Tindouf), et la deuxième au projet intégré d’exploitation et de transformation du phosphate à l’est du pays, a rappelé le communiqué.

Lors de cette rencontre, les ministres ont souligné, à l’unanimité, l’importance et l’impérative mise en œuvre de ces projets stratégiques compte tenu de « leurs retombées positives sur le pays et les citoyens en particulier en ce qui concerne la fourniture des besoins nationaux en matières premières nécessaires dans les différentes activités industrielles, notamment les industries de transformation, la réduction de la facture d’importation de ces matières, la diversification de l’économie nationale hors hydrocarbures, la création de postes d’emplois particulièrement dans les zones d’ombre et enclavées et la promotion de l’investissement », précise la même source.

Les ministres ont affirmé, en outre, « la disposition de leurs départements ministériels à accompagner le secteur de l’Énergie et des Mines afin de réaliser ces projets sur le terrain », a conclu le même communiqué.