Une cargaison remplie de ciment au lieu de la poudre de lait retrouvée au port d’Oran (ONIL)

Lait en poudre : une commission pour élaborer une nouvelle carte de distribution

Le directeur général de l’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL), Khaled Soualmia, a déclaré, ce jeudi 1er juillet 2021, lors d’une conférence de presse, qu’une cargaison de 25 tonnes remplie de ciment blanc au lieu de la poudre de lait, en provenance d’Argentine, a été retrouvée le 24 juin dernier à 11h00, au niveau du port d’Oran.

Le DG de l’ONIL a ajouté qu’il s’agissait d’un seul conteneur chargé de sacs de ciment et non mélangés à du lait en poudre, précisant que les 19 autres conteneurs étaient chargés uniquement de lait en poudre.

Le même responsable a précisé qu’une décision a été prise par les services vétérinaires de ne pas laisser entrer l’intégralité de la cargaison, soulignant que le lait en poudre est soumis à un contrôle strict avant de le distribuer à la laiterie.

Pour rappel, ce nouveau scandale intervient quelques semaines après la découverte d’un cadavre d’un animal dans une cargaison de blé arrivée au port d’Oran, en provenance de France.