Entreprises impactées par le Covid-19 : la Banque d’Algérie reconduit les mesures d’aide

Les banques autorisées à établir par voie électronique les formalités d'importations

La Banque d’Algérie (BA) a reconduit « pour la quatrième fois jusqu’au 30 septembre 2021, les mesures d’allègement de certaines dispositions prudentielles applicables aux banques et aux établissements financiers, contenues dans l’instruction n° 05 du 6 avril 2020 », a annoncé, ce jeudi 1er juillet 2021, la banque centrale, dans un communiqué publié sur son site internet.

Concernant les mesures d’allègement  applicables aux banques, elles se traduisent par la réduction du seuil minimum du coefficient de liquidité, dispense des banques et établissements financiers de l’obligation de construction un coussin de sécurité, précise le même communiqué.

Quant aux mesures d’allègement applicables aux clients des banques, elles se traduisent par le report du paiement des tranches de crédit, arrivant à échéance, ou rééchelonnement des créances de la clientèle impactée par la conjoncture induite par le Covid-19, ainsi que la poursuite des financements en faveur clients qui bénéficient déjà des mesures de report ou de rééchelonnement des créances, selon la même source.

La Banque centrale a souligné que ces mesures étaient « arrêtées dans le cadre de la poursuite du soutien des entreprises, à l’effet de réduire les répercussions de la pandémie sur leur activité», a conclu le même communiqué.