Vidéo : Ce qu’a dit le Président Tebboune au nouveau Premier ministre

Crédit photo : Présidence de la République.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a nommé, aujourd’hui, Aymen Benabderrahmane, Premier ministre, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Le chef de l’Etat a chargé Aymen Benabderrahmane de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société civile pour la formation du gouvernement dans « les meilleurs délai ». « Le Gouvernement doit être formé d’ici le début de la semaine prochaine, lui a-t-il demandé.

« Vous êtes qualifié pour la tâche à venir car ce qui nous attend est lié aux affaires économiques et sociales, et donc financières », a dit le Président Tebboune, qui lui a souhaité « de réussir comme vous avez réussi au poste de ministre des Finances ».

Benabderrahmane s’engage à concrétiser le programme du Président Tebboune

Le nouveau Premier ministre s’est engagé à concrétiser le programme de « relance » du président de la république. « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune m’a fait l’honneur de me désigner à la tête du nouveau Gouvernement, une confiance qui animera notre détermination et notre dévouement à servir notre chère patrie et à œuvrer à concrétiser, de manière efficace, le programme du président de la République », a indiqué Benabderrahmane au sortir de l’audience.

Ce programme « permettra à l’Algérie d’amorcer sa relance économique tant attendue et dont les prémices se pointent déjà à l’horizon », a-t-il déclaré, en ajoutant : « Nous travaillerons tel un seul homme pour la consolidation de tous ce que nous avons déjà réalisé et la consécration des contours de l’Algérie nouvelle ».

Aymen Benabderrahmane a pris ce mercredi au Palais du gouvernement ses fonctions de Premier ministre.

Pour rappel, Aymen Benabderrahmane avait occupé le poste de gouverneur de la Banque d’Algérie. Il avait été nommé ministre des Finances dans le gouvernement de Djerad en juin 2020 lors du premier remaniement ministériel effectué par Tebboune. Il avait remplacé à ce poste Abderrahmane Raouya.