Marche des étudiants à Alger empêchée : Plusieurs arrestations

Photo, Inter-lignes

La marche du 115ème mardi du Hirak des étudiants n’a pas eu lieu à Alger Centre. La manifestation a été empêchée avant même qu’elle commence par l’impressionnant dispositif policier a été déployé. Plusieurs interpellations ont été opérées par les policiers.

« Plusieurs interpellations à Alger centre, la marche du mardi réprimée la semaine dernière n’a pas encore commencé à Alger. Dispositif de police exceptionnel », rapporte sur Twitter le journaliste Khaled Drareni.

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a signalé l’arrestation : Abdenour Ait Said, Lyes Kebouche, Mohamed-Farouk Cherrih, Amira Mellal, Abderrahmane Boutankik, Mahdi Betrouni, Hani Selama, Boubkeur Bounaama, Chahed Azizi, Anes Chelfat, Sid Ahmed Delsi, Aziz Chouaib, Yanis Zaidi, Walid Moussaoui, Sofiane Heddadji, Yara Mokhtari, Riad Laddada, Ishaq Aissani, Anis Meh, Zaki Hannache, Lilia Tarakli, Mohamed Ben Aloune, Oussama Mzaad, Oussama Mekhtiche, Mahdi Mezaouar, Nassima (épouse de Mohamed Bouagar) et sa fille Oumaima (cette dernière est relâchée)… et plusieurs autres personnes. 

A noter que la marche des étudiants à Alger a été également empêchée mardi dernier (114ème mardi).

 

Colloque MDI