La militante Amira Bouraoui condamnée à la prison ferme

La militante Amira Bouraoui a été condamnée, ce mardi 4 mai, à de la prison ferme dans deux affaires distinctes par le Tribunal de Cheraga (Alger), rapporte le comité nationale pour la libération des détenus (CNLD).

Selon la même source, dans la première affaire, Amira Bouraoui a été condamnée à 2 ans de prison ferme pour « outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, Atteinte à la personne du président de la République, Diffusion d’informations susceptibles d’attenter à l’ordre public. »

Dans la deuxième affaire, elle est condamnée à 2 ans de prison ferme (2 ème affaire), pour « atteinte aux préceptes de l’Islam et au Prophète. » Le parquet avait requis 3 ans de prison ferme assorti d’une amende de 300 000 Da (affaire 1) et 5 ans de prison ferme assorti d’une amende de 50 000 Da (affaire 2) à l’encontre de Amira Bouraoui, lors de son procès du 27 avril 2021.

Colloque MDI