Lancement du programme «B-Imtiyaz» en Algérie pour soutenir la prochaine génération de leaders de la biotechnologie

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Pfizer ont lancé aujourd’hui, dans le cadre du partenariat, le nouveau programme «B-Imtiyaz» en Algérie. B-Imtiyaz, qui signifie « excellence en biotechnologie », offre une opportunité unique à un groupe d’étudiants en pharmacie et en biotechnologie, dûment sélectionnés par les autorités pédagogiques, de recevoir une formation en industrie pharmaceutique et en biotechnologie, offrant ainsi connaissances approfondies et apprentissage accéléré à ces étudiants.

 Le programme B-Imtiyaz, engageant et participatif, sera mis en œuvre en trois phases clés, à savoir :

 

  • Phase 1 – Apprentissage : A travers des conférences riches et diversifiées qui seront dispensées par des experts internationaux aux côtés d’experts de Pfizer, au profit des étudiants sélectionnés.
  • Phase 2 – Stages : Professionnalisation par des stages pratiques et structurés qui auront lieu au sein des sites de fabrication Pfizer pour certains étudiants sélectionnés.
  • Phase 3 – Incubateur : lancement d’une étude de faisabilité pour la création d’un incubateur de recherche, dédié à l’industrie pharmaceutique.

 

  1. Abdelbaki Benziane, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a déclaré: «Nous sommes ravis que ce programme de formation soit lancé aujourd’hui et nous sommes convaincus qu’il jouera un rôle clé dans le développement des talents algériens dans le domaine de la biotechnologie. Ce partenariat avec Pfizer reflète une vision et une ambition partagées pour préparer l’Algérie à devenir un pôle régional de la biotechnologie.»

 

Patrick van der Loo, Président régional de Pfizer Afrique et Moyen-Orient, a déclaré: «B-Imtiyaz soutiendra la formation de la prochaine génération de leaders de l’industrie du pays pour accomplir des percées médicales et contribuer aux efforts de l’Etat pour faire de l’Algérie un hub de biotechnologie de premier plan. Notre objectif est de donner aux jeunes les moyens d’innover pour l’avenir. Le programme abordera tous les aspects de l’écosystème biopharmaceutique, y compris le partage des connaissances, l’expérience de l’industrie, la recherche et le développement.»

Abderrahmane Mekerba, Directeur général de Pfizer Pharm Algérie, a rajouté: «Dans le cadre de notre engagement envers l’Algérie et la jeunesse, nous sommes fiers de lancer, en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,  le programme B-Imtiyaz qui préparera dans une première phase les étudiants à l’expertise, aux outils et aux meilleures pratiques dans le domaine de l’industrie biopharmaceutique. Nous remercions le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et sommes impatients de pouvoir lancer des initiatives similaires dans le futur, dans d’autres domaines clés et essentiels à la mise à disposition de traitements révolutionnaires au profit des patients.»

 

À la fin du programme de formation, les étudiants capitaliseront une compréhension approfondie de l’industrie pharmaceutique, y compris de l’écosystème biotechnologique et de la chaîne de valeur des médicaments biologiques, couvrant le développement clinique, la production et la distribution de médicaments.