Flambée des prix des fruits et légumes : le ministre de l’Agriculture s’exprime

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hemdani, s’est exprimé, ce mardi 20 avril 2021, sur la flambée des prix des fruits et légumes ces derniers jours notamment en ce début du mois de ramadan.

Lors d’une visite effectuée au niveau de points de vente de la capitale, le ministre de l’Agriculture a évoqué notamment la hausse des prix de la tomate et de la pomme de terre durant les premiers jours de ramadan dont les prix ont atteint respectivement 170 dinars/kg et 100 dinars/kg.

S’agissant des prix de la tomate, Hemdani a considéré qu’il était normal que les produits hors saison soient plus chers. « Ce sont des produits de serres dont le prix de production est plus important par rapport aux produits saisonniers », a-t-il argué, selon l’agence APS.

Pour la flambée des prix de la pomme de terre qui a dépassé le seuil de 100 dinars, le ministre a attribué la hausse aux averses au cours de la semaine dernière, qui ont entravé les opérations de récoltes. Il a néanmoins fait constater que la hausse est due beaucoup plus aux spéculateurs qui profitent des occasions pour augmenter les prix.

A ce propos, il a mis en avant les mesures entreprises par les pouvoirs publics pour « lutter contre ces commerçants peu scrupuleux » affirmant que certains d’entre eux font même objet de poursuite judiciaire.

Les prix devraient baisser à partir de la semaine prochaine

Le ministre prévoit une baisse des prix des fruits et légumes devraient à partir de la semaine prochaine avec l’entrée sur le marché des produits de saison. « Les prix devraient connaître une baisse après la récolte de la nouvelle production ce qui permettra de stabiliser le marché des produits agricoles avant la mi-ramadan », a indiqué Hemdani.

D’autre part, il a souligné l’importance de la plateforme numérique « elfirma.dz« , lancée récemment par son secteur pour la vente des produits agricoles directement du producteur aux consommateurs, en leur assurant « des produits de qualité à des prix concurrentiels ».

Ce site web contient des informations sur 300 points de ventes publics relevant du ministère et 200 points privés et exploitations agricoles disponibles à travers plusieurs wilayas du pays. Cette plate-forme permettra au citoyen de localiser, via une carte géographique, les producteurs et les points de vente les plus proches de son domicile, les information les concernant (nom, téléphone, adresses ) ainsi que les produits disponibles sur ces marchés. Parmi ces produits commercialisés, outre les fruits et légumes, il y a également les viandes rouges et les viandes blanches (congelées) ainsi que le lait et les produits laitiers.

De la pomme de terre à 40 DA/Kg à la Safex

Par ailleurs, la Chambre nationale de l’agriculture (CNA) a annoncé mardi l’ouverture d’un point de vente de la pomme de terre à 40 DA/Kg au niveau de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) au Palais des expositions (Alger), dans le cadre des efforts visant à assurer la disponibilité des produits agricoles de large consommation durant le Ramadan.

« Conformément aux instructions du ministre de l’Agriculture et du développement rural visant à assurer la disponibilité des produits agricoles de large consommation durant le mois de Ramadan, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a ouvert, le 20 avril 2021, un point de vente de la pomme de terre à 40 DA/Kg au niveau de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) au Palais des expositions », précise un communiqué de la CNA publié sur sa page Facebook, repris par l’APS.

« La vente aux citoyens est organisée en coordination avec la Chambre agricole de la wilaya d’Alger et la Direction du commerce de la wilaya d’Alger », ajoute la même source.

Colloque MDI