Le point sur la pandémie dans le monde, AstraZeneca, un lien avec des caillots sanguins rares

Le point sur la pandémie dans le monde, AstraZeneca, un lien avec des caillots sanguins rares

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 2,87 millions de morts : La pandémie a fait plus de 2,87 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (559.066), devant le Brésil (340.776) et le Mexique (205.002), l’Inde (166.177) et le Royaume-Uni (126.882).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Astrazeneca, un lien avec des caillots sanguins rares : L’Agence européenne des médicaments (EMA) a reconnu pour la première fois mercredi que le vaccin AstraZeneca pouvait provoquer chez certaines personnes des problèmes sanguins très rares. Ce « lien possible » justifie selon elle que le risque soit mentionné dans la notice du vaccin. 

Le comité scientifique supervisant la campagne de vaccination au Royaume-Uni a lui recommandé de limiter l’usage d’AstraZeneca aux plus de 30 ans, après le signalement dans le pays de 79 cas rares de caillots sanguins, dont 19 décès.

La Belgique a décidé de réserver l’utilisation d’AstraZeneca aux plus de 55 ans tandis que l’Italie et l’Espagne aux plus de 60 ans.

…et estime positif le jugement des régulateurs : AstraZeneca a estimé mercredi que les régulateurs des médicaments britannique (MHRA) et européen (EMA) avaient attesté de bénéfices « largement » supérieurs aux risques pour son vaccin anti-Covid, malgré des analyses concluant à un lien possible avec de rares caillots sanguins.

L’Ontario reconfiné : L’Ontario, province la plus peuplée du Canada, ordonne à ses résidents de rester chez eux à partir de jeudi et ferme ses commerces non essentiels pendant quatre semaines pour contrer la troisième vague de Covid-19, a annoncé mercredi son Premier ministre.

Bolsonaro exclut tout « confinement national » : Le président brésilien Jair Bolsonaro a écarté mercredi tout « confinement national », malgré les recommandations de nombreux spécialistes et d’un institut de santé de référence, au lendemain d’un nouveau record de 4.195 morts enregistrés en 24 heures.

Le Chili approuve en urgence le vaccin chinois CanSino : Le Chili a approuvé mercredi l’utilisation en urgence du vaccin chinois CanSino Biologics contre le coronavirus, le quatrième vaccin approuvé par le gouvernement du pays frappé par une violente deuxième vague de la pandémie, a rapporté l’Institut de santé publique (ISP).

Nouveau confinement strict au Qatar : Un nouveau confinement strict doit entrer en vigueur vendredi au Qatar, avec l’interdiction des activités en extérieur sauf pour des courses essentielles et aller au travail, afin d’endiguer la hausse des contaminations et des décès dus au coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités.

Couvre-feu en Argentine : Un couvre-feu nocturne entrera en vigueur vendredi pour trois semaines en Argentine, pour la première fois dans le pays, frappé par une augmentation exponentielle des contaminations avec un nouveau record d’infections quotidien mercredi, a annoncé le président Alberto Fernandez.

La France démarre la production du vaccin Pfizer/BioNTech : Pour la première fois, des vaccins Pfizer/BioNTech ont été mis en flacons en France par le groupe Delpharm, une annonce saluée par le président Emmanuel Macron, même s’il n’y aura pas d’effets immédiats sur la campagne de vaccination.

Record de décès au Pérou en 24H : Le Pérou a enregistré 314 décès liés au Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus élevé depuis le début de l’épidémie, a annoncé mercredi le ministère de la Santé, à quatre jours des élections.

La Bavière va commander des doses de Spoutnik V : La Bavière a négocié un « contrat préliminaire » en vue de recevoir prochainement 2,5 millions de doses du vaccin Spoutnik V, sous réserve de son approbation par le régulateur européen, a annoncé le chef du gouvernement bavarois Markus Söder.

Afp

Colloque MDI