Benbouzid: « La grève des syndicats de la santé est un droit constitutionnel »

Covid-19 : plus de 7,4 millions de personnes vaccinées (Benbouzid)

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a révélé que toutes les demandes légitimes des professionnels du secteur seront prises en compte.

En marge du Salon national de la maladie du cancer, le ministre de la Santé a déclaré que la grève de la Confédération des syndicats de la santé est un « droit garanti par la constitution », considérant que les demandes soulevées par les professionnels sont «légitimes».

Le ministre a expliqué que l’une des demandes était d’accélérer le paiement de la subvention pour la pandémie de Covid-19, un processus qui a connu un certain retard.

Dans le même contexte, il a révélé que « les choses ont été contrôlées après que le premier ministre ait donné une instruction au ministre des Finances de payer les subventions plus tôt ».

Le ministre a ajouté que les demandes qui relèvent de la tutelle d’autres secteurs seront traitées au fil du temps, à travers la mise en place de comités pour les étudier.

M.Benbouzid a indiqué que parmi ces revendications figure l’amélioration de la situation professionnelle et sociale des travailleurs du secteur, soulignant qu’il se coordonne avec un certain nombre de ministères pour traiter ce dossier, malgré la situation économique difficile.