Abdelouahab Ziani : «Il faut alléger la fiscalité et avoir plus de concertation avec les entreprises»

relancer l’économie hors hydrocarbure

Le président de la Confédération interprofessionnelle des producteurs et industriels algériens (CIPA), Abdelouahab Ziani, suggère d’instaurer une fiscalité intelligente qui puisse ramener tout le monde sur scène.

Intervenant aujourd’hui sur les ondes de la radio chaine 3, M. Ziani pense qu’il faut alléger la fiscalité et avoir plus de concertation avec les entreprises pour trouver un modèle qui puisse arranger toutes les parties.

« Il n’y a pas assez de concertation », estime-t-il en précisant que la dernière loi de finances a été faite sur mesure. « Habituellement le patronat est concerté par rapport à une fiscalité, nous sommes quand même un producteur de fiscalité pour le trésor public », ajoute-t-il.

Colloque MDI