Finances : Des mesures d’assainissement du mouvement de change à l’étude

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a fait état lundi à Alger de plusieurs mesures à l’étude en vue de « l’assainissement » le dispositif juridique régissant le mouvement du change de et vers l’Algérie.

Dans une déclaration à la presse en marge des Assises nationales sur l’économie de la connaissance, le ministre a indiqué que l’assainissement du dispositif relatif au mouvement de change permettra d’encourager les transactions, dont l’exportation de services, précisant que « c’est là, un premier pas qui sera suivi par d’autres », rapporte l’agence officielle APS.

Pour rappel, la Banque d’Algérie (BA) avait annoncé dimanche que les exportations de prestations des services numériques, ainsi que celles portant sur les prestations de services des start-up et des professionnels non commerçants sont désormais dispensées des formalités de la domiciliation bancaire.

Colloque MDI