Homela deuxVidéo : Bousculade pour de l'huile de table dans un centre commercial...

Vidéo : Bousculade pour de l’huile de table dans un centre commercial à Sétif

La perturbation dans l’approvisionnement en huile de table sur le marché national constatée ces dernières semaines, avec une hausse sensible des prix, commence à prendre des proportion inquiétantes.

En effet, une vidéo relayée sur les réseaux sociaux montre une bousculade de dizaines de citoyens pour de l’huile de table dans un centre commercial à Sétif. 

https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=gJwm_yi4y14&feature=emb_title&fbclid=IwAR3nETcydIqdTr3Dt2nTs1LT6a7zgY4H9ayiSsWm4rAQtrBRZ_-GCbC6Gzk

Des images relayées également sur les réseaux sociaux montrent des citoyens s’approvisionner en grandes quantités d’huile de table. Comme cette image qui montre un citoyen faire la chaîne dans un supermarché avec son caddy rempli de bidons d’huile de 5 litres.

Le ministre du Commerce et les producteurs d’huile ont rassuré sur la disponibilité de ce produit en quantités suffisantes et qu’il n’y  a pas de pénurie. En effet, hier (lundi), le PDG du Groupe Cevital, Issad Rebrab, a rassuré à Alger sur la disponibilité des stocks d’huile de table, réfutant toute pénurie de ce produit.

L’huile de table est disponible en quantités suffisantes

Dans une déclaration à la presse, en marge des Portes ouvertes sur l’exportation organisées par le ministère du Commerce, M. Rebrab a affirmé que Cevital, qui est l’un des principaux producteurs d’huile de table en Algérie, s’emploie à couvrir toute augmentation de la demande d’huile de table sur le marché. « Nos stocks sont pleins » et « notre production n’a pas baissé malgré l’augmentation des prix des matières premières au niveau international », a-t-il souligné.

Intervenant lundi soir dans le JT de 20h de la télévision nationale, le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a, lui aussi, rassuré sur la disponibilité de l’huile de table en quantités suffisantes. Toute rappelant que le même problème survenu l’année passée concernant la semoule se répète cette année avec l’huile de table, en raison des spéculateurs, Kamel Rezig a demandé aux citoyens de ne pas se ruer sur ce produit, car, avec un tel comportement, ils ne serviront que les intérêts de certains individus malintentionnés.

L’Union Générale des Commerçants & Artisans Algériens a appelé, dans un communiqué rendu public lundi, les grossistes à approvisionner les détaillants, à inonder le marché de l’huile et à le déstocker. L’Union a appelé à faire face à toutes les tentatives désespérées qui cherchent à semer les rumeurs, la confusion et les conflits en fabriquant des crises pour frapper la stabilité de la patrie et la tranquillité des citoyens et pour semer la confusion chez le consommateur, surtout à l’approche du mois sacré du Ramadan.

Les détaillants pointés du doigt

Dans une déclaration à l’APS, le président de la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FNA), Khaled Belbel, a confirmé que les perturbations de l’approvisionnement en huile de table récemment observées sur le marché national ont été causées par des détaillants qui refusent de facturer leurs avoirs auprès des grossistes. Le même responsable a expliqué que « les détaillants ont provoqué une pénurie d’huile de table sur le marché », invoquant la rareté de ces produits au niveau des grossistes.

Selon M. Belbel, la véritable raison de ces fluctuations est le « refus » de ces commerçants de mettre en œuvre les instructions du ministère du Commerce, qui stipulent : « il est obligatoire de facturer les transactions réalisées par tous les acteurs du marché à tous les niveaux », ajoutant que les détaillants considèrent ce système de facturation comme « punitif » car les transactions de la facture sont soumises à la « taxe ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine