Brahim Boumzar: «Les abonnés à l’offre internet de 8 Mo vont bénéficier d’une augmentation à 10 Mo sans incidence financière »

Brahim Boumzar: «Les usagers d’internet de 8 Mo vont bénéficier d’une augmentation à 10 Mo sans incidence financière »

Le ministre des de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar a estimé aujourd’hui que « le lancement officiel de la certification électronique pour la branche gouvernementale et économique est un événement majeur pour la nation ».

Intervenant sur les ondes de la radio chaine 3, le ministre a fait savoir que la certification électronique, effective depuis samedi passé, est une révolution sur différents plans soit au niveau des prestations offertes ou dans les usages.

« Aujourd’hui on peut délivrer des actes et des signatures certifiés, on peut authentifier les signataires des deux parties. On ne peut pas les modifier et même l’heure est certifiée », a-t-il précisé. Après avoir mis en avant les bienfaits de la certification électronique, Brahim Boumzar a appelé tous les ministères et les administrations à prendre contact avec son département et l’autorité de la certification afin de faire connaître leurs besoins et priorités.

Concernant le volet financier de ce service, le ministre a déclaré que deux textes réglementaires sont en cours de finalisation qui prennent en charge cet aspect en ajoutant qu’« On est en train d’écouter les uns et les autres afin de trouver un compromis ». Selon lui, les tarifications doivent être incitatives pour encourager les usagers à utiliser ces prestations. « Il ne faut pas mettre des barrières à l’entrée, nous voulons encourager les personnes à investir dans ce domaine », indique-t-il.

Autre sujet évoqué est celui de l’internet. Pour le ministre, il s’agit d’une priorité absolue. « La connectivité d’internet, c’est l’aspect qu’on lui accorde la priorité absolue. Pour pouvoir encourager le contenu national et encourager ces prestations, il faut avoir de la connectivité », a-t-il expliqué.

M Boumzar a mis l’accent sur les efforts consentis par l’État dans ce domaine. « On avait une bande passante internationale de 1,7 To aujourd’hui on est à 2,8 To », a-t-il signalé.

Rappelant que plus de 2 millions de foyers ont vu leur débit d’internet augmenté de 2 Mo à 4 Mo, le ministre a annoncé que les usagers de 8 Mo vont bénéficier d’une augmentation à 10 Mo sans incidence financière.

Pour le problème de la liquidité financière, le ministre a expliqué que le secteur des télécommunications prend en charge plus de 92 %. « Il faut que les autres secteurs assument leur part de responsabilité », signale-t-il, en ajoutant que dans les prochains jours il va y avoir une annonce des autres parties concernées pour nos concitoyens. Ce sera une bonne annonce », conclut-il.

Colloque MDI