HomeLa uneHirak : Manifestations à Alger et dans plusieurs wilayas

Hirak : Manifestations à Alger et dans plusieurs wilayas

Des milliers de personnes ont manifesté, ce vendredi 5 mars 2021, à Alger et dans d’autres wilayas du pays, dans le cadre de la reprise du mouvement populaire « le Hirak », interrompu depuis mars dernier en raison de la propagation du coronavirus Covid-19 en Algérie.

Les manifestants scandent des slogans emblématiques du Hirak, en réclamant un changement radical de régime et une rupture totale avec l’ancien système.

A Alger, les manifestations ont commencé peu après 14 heures, avec des centaines de manifestants qui ont envahi les rues d’Alger, à Bab El Oued, où les manifestants se sont donné rendez-vous pour le coup d’envoi du 107e vendredi du Hirak.

https://twitter.com/epsilonov71/status/1367843715818086411?s=19

 

Ils scandent des slogans hostiles au régime : « État civil et non militaire », «Tebboune Mezouar, Jabouh Al 3asker.. »

A Tizi Ouzou, les manifestants scandent des slogans hostiles au régime en place, en réclamant un « État civil »

A Bouira, des milliers de personnes ont envahi les rues de la ville pour réclamer le départ du régime en place, en réclamant le départ de la bande «El 3issaba »

https://twitter.com/epsilonov71/status/1367830419505315841?s=19

 

A Bejaia, des milliers de personnes ont battu le pavé, aujourd’hui, à l’occasion du 107e vendredi du Hirak, en scandant des slogans hostiles au régime : « État civil et non militaire »

A Constantine, des milliers de citoyens ont battu le pavé ce vendredi pour réclamer un État civil et non militaire et « l’indépendance »

A Mostaganem, des centaines de personnes ont battu le pavé ce vendredi pour réclamer un État civil et non militaire.

A Skikda, plusieurs manifestants sont descendus dans la rue pour réclamer un changement radical du régime et assurer une continuité «pacifique » du Hirak

https://twitter.com/ZzEDU4iagF7ndRO/status/1367842280489578498?s=19

A Bordj Bou Arreridj, les manifestants étaient au rendez-vous de ce 107e vendredi du Hirak. Ils ont scandé des slogans hostiles au régime

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine