Remaniement ministériel : Les déclarations du nouveau ministre de l’Industrie

Remaniement ministériel : Les déclarations du nouveau ministre de l'Industrie

Mohamed Bacha, le nouveau ministre de l’Industrie, a pris ses fonctions, succédant à l’ancien ministre Farhat Ait Ali.

Le nouveau ministre a déclaré, lors de  la cérémonie de passation de pouvoir, que la tâche est nouvelle et que l’attente est plus grande, rapportent, ce lundi 22 février 2021, plusieurs médias.

« Nous devons intensifier nos efforts et poursuivre ce que le ministre a commencé, réorganiser et restructurer et mettre tous les systèmes industriels en marche », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi: « Il y a un an, un gros effort a été fait, nous mettrons notre industrie sur la bonne voie », selon la même source.

Il a noté que les défis sont grands, de nature technologique, économique et commerciale dans un monde en mutation.

Il a souligné la nécessité d’intensifier les efforts et de les placer dans un cadre rationnel et planifié, fondé sur des objectifs.

Le ministre a expliqué que la diversification de l’économie ne peut se faire qu’en diversifiant notre industrie et en la rendant compétitive dans l’intérêt du pays.

Il a poursuivi: « Nous travaillerons pour créer un climat saint au service de l’investisseur et de l’entreprise ».

Dans un autre contexte, M. Bacha a souligné la nécessité de réduire la facture d’importation, sur la base d’une maîtrise de la production pour éviter le gaspiller.

Il a souligné le travail de substitution des matières importées en Algérie, expliquant qu’il a prouvé que le pays était capable d’être un leader sur le marché.

De son côté, l’ancien ministre Farhat Ait Ali a évoqué ses activités au sein du ministère, déclarant: « Nous avons amendé les lois pour améliorer l’industrialisation, et tous les cadres du ministère ont pris au sérieux les efforts du ministère », ajoutant que Mohamed Bacha achèvera le travail et répondra aux bonnes attentes de tous les Algériens.

MDI Alger