Importations de véhicules : Les explications de Belhimer

Importations de véhicules : Les explications de Belhimer

Le ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a évoqué, dimanche dans un entretien accordé au quotidien « El Djemhouria », le dossier de l’importation des véhicules neufs.

Ammar Belhimer a indiqué que ce dossier a été confié à une commission ministérielle compétente présidée par le ministre de l’Industrie. Il a relevé que cette commission remplissait ses missions sur étapes et selon des conditions susceptibles d’approvisionner le marché en véhicules avec des caractéristiques requises pour la protection du citoyen et de l’économie nationale.

Pour le ministre, la pression dans cette affaire s’explique par « la stagnation » qui marque le marché de véhicules en raison de « l’héritage des usines de ‘gonflage pneumatique’ et de leurs répercussions sur l’économie nationale sans que le citoyen n’en bénéficie ».

Il a rappelé, dans ce cadre, que le Gouvernement « a rouvert le dossier avec l’objectif de servir l’intérêt général et instaurer une véritable industrie automobile, l’autorisation d’importation étant conditionnée par la création d’unités de production avec un taux d’intégration très élevé à l’avenir ».

A noter que le président de la République a opéré hier un remaniement ministériel qui a vu Ferhat Ait Ali Braham écarté et remplacé par Mohamed Bacha à la tête du ministère de l’Industrie.

Colloque MDI