Traitement des dossiers de crédits: le ministre instruit les banques

Traitement des dossiers de crédits: le ministre instruit les banques

Le ministère des Finances a instruit les banques publiques afin de réduire les délais de traitement des dossiers de crédits, lesquels ne doivent pas dépasser les 30 jours, et pour améliorer l’accueil et l’orientation de la clientèle, rapporte, ce samedi 20 février 2021, la Radio nationale.

Dans cette note adressée par le ministre des Finances aux présidents directeurs généraux des banques publiques, ces derniers sont instruits d’assurer le traitement des dossiers de crédit « en 30 jours maximum » à compter de l’introduction de la demande et « d’assurer la qualité de la communication et de l’information du client pour une bonne compréhension des procédures ».

S’agissant du délai de traitement, le ministère appelle à l’instruction du dossier de crédit à travers une vérification formelle exhaustive lors de sont dépôt, « ce qui évitera un allongement injustifié du délai de traitement, le plus souvent dû au manque de documents et de pièces constructives du dossier ».

Il souligne ainsi la nécessité du raccourcissement du délai de traitement des dossiers de crédit, « qui ne doit pas dépasser 30 jours, depuis l’introduction de la demande de crédit jusqu’à la notification de la décision finale de la banque ».

Ce délai doit être porté à la connaissance de la clientèle qui pourra s’en prévaloir, instruit le ministère.

S’agissant de l’orientation et la communication de l’information, le ministère instruit les banques à l’effet de « prendre toute mesure jugée nécessaire, pour assurer une amélioration significative de ce processus, notamment en ce qui concerne la qualité de la communication et de l’information qui doit être mise à la disposition de la clientèle, au niveau des agences et des sites internet des banques publiques ».

Cette information, poursuit la même source, doit être disponible en permanence, complète et simplifiée, pour assurer une bonne compréhension des procédures et un conseil personnalisé.

A ce titre, et afin d’assurer une plénitude dans la réalisation de cet objectif, le ministère appelle les banques publiques à mettre en place les procédures et les circuits d’information qui assureront un traitement « optimal » et dans les délais requis des dossiers de crédits.

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger