Le point sur la pandémie : L’ONU veut un plan mondial de vaccination

Le point sur la pandémie : L'ONU veut un plan mondial de vaccination

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 2,4 millions de morts : La pandémie a fait au moins 2,4 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Après les Etats-Unis (490.160 morts), les pays comptant le plus de décès sont le Brésil (242.090), le Mexique (175.986), l’Inde (155.913) et le Royaume-Uni (118.195).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques.

L’ONU veut un plan mondial : Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a réclamé mercredi au G20 de bâtir un « plan mondial de  vaccination », en dénonçant des « progrès en matière de vaccination extrêmement inégaux et injustes ». « Nous devons faire en sorte que tout le monde, partout, puisse être vacciné le plus rapidement possible ». « Dix pays seulement ont administré 75% de tous les vaccins Covid-19. Pendant ce temps, plus de 130 pays n’ont pas reçu une seule dose ».

Les Etats-Unis investissent dans le séquençage : Le gouvernement américain va investir 200 millions de dollars pour augmenter le nombre d’opérations de séquençage du virus du Covid-19, afin de mieux suivre la diffusion des variants et repérer rapidement ceux qui pourraient apparaître à l’avenir. Cette somme doit permettre de faire passer le nombre d’échantillons ainsi analysés de 7.000 à 25.000 par semaine. Le séquençage consiste à dresser un portrait détaillé du virus, via son génome. 

L’UE achète 300 millions de doses du vaccin Moderna : L’Union européenne a approuvé un accord pour l’acquisition de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna, à la suite d’un premier contrat portant sur 160 millions de doses. La Commission européenne a aussi dévoilé son plan pour mieux surveiller les mutations du coronavirus.

Vaccination de masse au Brésil : Serrana, une petite ville de l’Etat de Sao Paulo, a commencé à vacciner toute sa population adulte, première expérience clinique de vaccination de masse au Brésil, 2e pays le plus endeuillé du monde par le coronavirus.

En Espagne, quarantaine pour les personnes arrivant du Brésil et d’Afrique du Sud, L’Espagne, qui limite déjà les vols en provenance du Brésil et d’Afrique du Sud, imposera une quarantaine à toutes les personnes arrivant de ces pays pour freiner la propagation des variants du coronavirus. Cette quarantaine obligatoire durera dix jours, ou sept jours si la personne est testée négative pour le Covid-19.

Campagne lancée au Japon et en Afrique du Sud : Le Japon a lancé la première étape de sa campagne de vaccination, visant d’abord à  protéger 40.000 employés de son secteur médical. En Afrique du Sud, la première dose du lot de 80.000 vaccins du laboratoire américain Johnson & Johnson a été administrée à une infirmière de l’hôpital de Khayelitsha, important township du Cap. 

Au Sénégal, premiers vaccins reçus : Le Sénégal a reçu mercredi soir 200.000 doses du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire chinois Sinopharm, ce qui doit lui permettre de lancer d’ici la fin février une campagne de vaccination des personnes à risques.

Afp

MDI Alger