HomeEntreprises-ManagementAnsej : Le remboursement des projets en difficulté a atteint 27 milliards...

Ansej : Le remboursement des projets en difficulté a atteint 27 milliards DA

Le directeur général de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat, Mohamed Cherif Bouaoud, a annoncé, hier samedi, que le Fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits jeunes promoteurs, a procédé, dans le cadre du dispositif d’aide à l’emploi Ansej, au remboursement de l’équivalent de 27 milliards de dinars pour près de 22 500 projets.

Invité hier au forum du journal arabophone El-Chaab, M. Bouaoud a révélé que 70% des micro-entreprises soutenues par l’agence font face à des difficultés depuis 2011, précisant qu’il existe 172 milliards de dinars d’impayés par les jeunes promoteurs auprès des banques.

Il explique ce montant par les procédures liées au fonctionnement de ce dispositif, notamment le délai de remboursement, qui en 2011 a été porté à 3 ans, à compter du jour où le  jeune promoteur reçoit l’aide, et c’est sans compter le délai d’un an et demi pour que la banque dépose le dossier au fonds de garantie.

Il a indiqué que le fonds « est en train d’étudier près de 50 000 dossiers de crédit représentant un montant de 82 milliards de dinars », en précisant que « si nous procédons au remboursement, les banques vont saisir les équipements et elles fermeront leurs portes ».

M. Bouaoud a souligné qu’il s’agit là d’ « activités en cours qu’on n’a pas voulu indemniser pour ne pas permettre aux banques de saisir les équipements ».

Il a déclaré que ses services ont mis en place une plate-forme numérique spéciale pour enregistrer les jeunes promoteurs des micro-entreprises qui souhaitent rééchelonner leurs dettes.

M. Bouaoud a expliqué que depuis début janvier, toutes les banques au niveau national avaient obtenu l’accord de rééchelonnement des dettes des micro-entreprises, ce qui permettrait d’enregistrer un plus grand nombre d’entreprises en difficulté souhaitant procéder au rééchelonnement de leurs dettes.

Il a par ailleurs rappelé que son agence a financé 386 000 projets depuis sa création, dont 140 000 entre 1997 et 2010 et 245 000 entre 2011 et 2020.

Pour rappel, M. Bouaoud, a révélé, en janvier dernier, qu’environ 220 000 micro-entreprises en difficultés financières ont été recensées depuis 2011, en annonçant l’adoption de nouvelles procédures visant à échelonner les dettes de ces entreprises et à effacer les pénalités de retard pour redémarrer leurs activités.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine