Le nigérian Access Bank cible le Maroc, l’Algérie et l’Egypte

Le nigérian Access Bank cible le Maroc, l’Algérie et l’Egypte

Dans sa course de développement à l’échelle continentale, le nigérian Access Bank s’intéresse pour la première fois à la partie nord-africaine. Une région qui abrite les banques les plus développées et les mieux capitalisées de l’Afrique.

Le groupe financier nigérian Access Bank nourrit de nouveau un projet d’expansion vers 8 pays africains, dont 3 en Afrique du Nord (Maroc, Algérie et Egypte).

L’institution envisage d’ouvrir des filiales dans certains pays, racheter des parts dans des banques déjà bien établies, et même recourir à des plateformes numériques dans d’autres pays, rapporte l’agence Bloomberg qui cite des dirigeants de la Banque.

L’institution que dirige Herbert Wigwe ambitionne de « s’étendre aux marchés à fort potentiel en tirant parti des avantages de la zone de libre-échange continentale africaine ».

Cette annonce vient après la finalisation en début d’année du processus de rachat de l’établissement bancaire zambien Cavmont Bank Limited par Access Bank. Avec cette acquisition, le groupe bancaire nigérian est désormais présent dans une douzaine de pays sur le continent.

La Banque qui dit vouloir profiter des opportunités de croissance en Afrique et surtout des facilités de commerce entre les Etats africains, offertes avec l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine va s’aventurer en Afrique du Nord, où le secteur bancaire est l’un des plus développés du continent.

Les banques de cette zone sont mieux capitalisées et plus solides. L’inclusion financière y est assez poussée. Du fait de la forte concurrence dans le secteur, les grands groupes bancaires de la région ont étendu depuis quelques années leur présence en Afrique subsaharienne.

Ecofin

MDI Alger