Homela deuxPassage du français à l'anglais : 10 millions d'euros pour former 140...

Passage du français à l’anglais : 10 millions d’euros pour former 140 étudiants algériens en Irlande

L’Algérie envoie 140 étudiants pour être formés à l’Université irlandaise de Limerick (UL) dans le cadre de la préparation du passage du français à l’anglais comme langue d’enseignement à l’université.

L’Algérie a consacré 10 millions d’euros pour ce programme dans lequel les étudiants algériens feront un doctorat. L’Université irlandaise, citée hier (lundi) par Laois Nationalist, a indiqué que « le partenariat s’inscrit dans le cadre d’une initiative de l’Algérie visant à passer du français à l’anglais comme langue officielle d’enseignement et d’apprentissage au troisième niveau ».

Selon Laois Nationalist, le groupe d’étudiants inscrits depuis l’année dernières pour un doctorat de 4 ans, ont passé les 12 derniers mois à étudier à distance. Ils devront arriver en Irlande ce mardi 19 janvier 2021 à bord d’un vol direct organisé par le gouvernement algérien de Alger vers l’aéroport irlandais Shannon. Les étudiants devront continuer à étudier à distance jusqu’à ce que les mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19 appliquées par l’UL seront levées, a précisé la même source.

« Ces étudiants étudient en ligne depuis février de l’année dernière, mais se rendront à Limerick cette semaine dans le cadre de la prestation d’apprentissage mixte du programme. Ils ont terminé la première année de leur doctorat à distance et seront désormais à Limerick pendant trois ans », a déclaré un porte-parole de l’UL cité par la même source.

« L’infrastructure technologique et Internet ne sont pas bons dans toute l’Algérie »

Il a précisé qu' »avant de se rendre à Limerick, les étudiants s’isolent depuis 14 jours en Algérie et sont en possession d’un test PCR négatif. Ils limiteront également leurs mouvements pendant 14 jours supplémentaires à leur arrivée. »

Le porte-parole a ajouté que les étudiants « ne participeront pas à un enseignement en présentiel, il s’agira d’un enseignement à distance conformément aux restrictions gouvernementales actuelles, et ils vivront dans des logements sur le campus ».

« Ils viennent à Limerick parce que l’infrastructure technologique et Internet ne sont pas bons dans toute l’Algérie; pour l’accès électronique à la bibliothèque, aux bases de données et aux autres systèmes UL, il est plus facile pour les étudiants d’être ici », a indiqué le porte-parole de l’université irlandaise.

A noter que le gouvernement algérien n’a rien communiqué sur la formation de ces 140 étudiants en Irlande.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine