Les pays d’Afrique où investir en ligne offre de grandes chances de rentabilité (Best Accounting Software)

Les pays d'Afrique où investir en ligne offre de grandes chances de rentabilité (Best Accounting Software)

Selon le fournisseur de données de marché et de consommation Statista, le segment de l’e-commerce en Afrique pèsera $24,759 millions en 2021 et $40,758 millions en 2025. 14 pays du continent offrent aux investisseurs l’écosystème d’affaires pour en tirer profit.

La plateforme bestaccountingsoftware.com a identifié les pays d’Afrique où lancer une entreprise en ligne a de fortes chances de rentabilité. Il s’agit de : Maurice, Tunisie, Afrique du Sud, Maroc, Egypte, Kenya, Algérie, Ghana, Nigeria, Sénégal, Cameroun, Zambie, Angola et Ouganda. Dans son étude globale « The Best Countries to Set Up an Online Business », publiée le mardi 12 janvier, la plateforme a développé une vingtaine de critères pour les identifier.

Parmi ceux-ci, figurent entre autres la vitesse moyenne d’Internet mobile et fixe ; le pourcentage de la population qui utilise les réseaux sociaux, utilise Internet pour acheter ou payer en ligne, utilise un moyen de paiement mobile ou détient un compte bancaire ; la variété de moyens de paiement électronique nationaux et internationaux ; la liberté économique ; la durée de temps pour créer une entreprise ; le développement postal…

Selon le fournisseur de données de marché et de consommation Statista, le segment de l’e-commerce en Afrique pèsera 24,759 millions USD en 2021. Avec un taux de croissance annuel de 13,3%, il représentera un revenu de 40,758 millions USD d’ici 2025. Au regard du changement d’habitude de consommation des populations, induit par la Covid-19, ces chiffres pourraient même aller au-delà de ces prévisions.

Avec le développement du numérique sur le continent, l’e-commerce représente une opportunité d’autonomisation pour la jeunesse africaine en quête d’une situation professionnelle stable.

Selon la Banque africaine de développement, dans son rapport « Perspectives économiques en Afrique 2020 » publié en janvier 2020 et actualisé pour prendre en compte l’impact de la Covid-19, « environ 773,4 millions d’Africains étaient employés en 2019, chiffre qui, selon les hypothèses antérieures à la Covid-19, devait passer à 792,7 millions en 2020 ». Mais suite à la pandémie, « 25 à 30 millions d’emplois pourraient être perdus ».

Ecofin

Colloque MDI