Voyages : Les précisions du consulat de France en Algérie

Le Conseil d'État français suspend le gel de la délivrance des visas de regroupement familial

Face à la hausse des contaminations à la Covid-19, la France a décidé de durcir les conditions d’accès à son territoire.

En effet, la France déconseille « strictement » tout déplacement de et vers la France « jusqu’à nouvel ordre », a indiqué, ce dimanche 17 janvier 2021, le consulat général de France à Alger, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« Une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de COVID-19 et de ses variants », a précisé le même communiqué.

« Dès lors, tout déplacement international – depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger – est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre », a indiqué la représentation diplomatique.

Seuls les déplacements pour « motifs impérieux » doivent être effectués, en raison de la propagation du coronavirus en France. « Lorsqu’un déplacement pour motif impérieux est malgré tout nécessaire, il convient de respecter des conditions sanitaires renforcées dans l’objectif de limiter la propagation du virus », explique le même communiqué.

A compter du 18 janvier 2021, toute personne de onze ans et plus se déplaçant à destination du territoire métropolitain par voie aérienne, maritime ou fluviale en partance d’Algérie doit présenter à l’embarquement le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (test RT-PCR) réalisé moins de 72 heures avant le départ (le départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance) ne concluant pas à une contamination par la covid-19, précise le consulat de France à Alger.

Les tests antigéniques ne sont plus admis, selon la même source qui a rappelé que le passager doit le présenter à l’entreprise de transport, avant son embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection.

Le même communiqué indique qu’aucune dérogation ne sera accordée par les services consulaires français en Algérie en l’état de la disponibilité du test RT-PCR en Algérie.

Colloque MDI