Covid-19 : Le confinement partiel à domicile prolongé pour 29 wilayas

Covid-19 : Le confinement partiel à domicile prolongé pour 29 wilayas

Le premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré de prolonger le confinement partiel à domicile dans 29 wilayas pour une période de quinze jours et ce à partir du 16 janvier 2021, a annoncé, ce jeudi 14 janvier, un communiqué du premier ministère.

En application des instructions de Monsieur le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et l’autorité sanitaire, le Premier Ministre Monsieur Abdelaziz DJERAD a décidé la prorogation des mesures de prévention au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

S’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus (COVID-19), et soutenue par la démarche basée sur la prudence et la flexibilité engagée par les pouvoirs publics, ces mesures visent à proroger le dispositif de protection et de prévention en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

Ces mesures se déclinent comme suit :

1. En matière de confinement partiel à domicile :

– La prorogation de la mesure de confinement partiel à domicile de vingt heures (20) jusqu’au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable pour les vingt neuf (29) wilayas suivantes : Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Oran, Boumerdes, El Tarf,  Tissemsilt, Souk Ahras Tipaza, Ain Temouchent et Relizane.

– Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les dix neuf (19) wilayas suivantes : Adrar, Chlef , Béchar, Tamenghasset, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Ouargla, El Bayadh, Illizi,  Bordj Bou Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Mila, Ain Defla, Naâma et Ghardaia.

Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

– Ces mesures  de confinement sont applicables, à compter du Samedi 16 Janvier 2021, pendant une durée de quinze (15) jours.

2. Pour les services de transport public de passagers :

Les services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique :

–    La continuité des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique concernant la totalité des dessertes de et vers les wilayas du sud du pays et 50% des vols desservant celles du nord du pays, avec la mise en œuvre et du strict respect des protocoles sanitaires spécifiques aux aéroports et à bord des aéronefs, élaborés sur la base des recommandations des autorités de l’aviation civile et adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Les transports routiers sur les liaisons inter-wilayas :

–    La continuité des services de transport routiers de personnes par train, par autocars et par taxis, avec la limitation du nombre de voyageurs à 50 % des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places et ce, dans le strict respect des mesures barrières et des protocoles sanitaires spécifiques élaborés pour chaque mode de transport et adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Les services de sécurité veilleront au respect des mesures de prévention et de protection et des protocoles sanitaires adoptés pour chaque mode de transport par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants.  

3- En matière d’activités sociales  et économiques:

–    La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours, des marchés de ventes des véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national.

La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours et dans les vingt neuf (29) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile des activités suivantes :

Les salles omnisports et les salles de sport ;

Les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs  et les plages.

–    La prorogation de la mesure de limitation des activités des cafés, restaurations et fast-food à la vente à emporter uniquement.

–    La prorogation de la mesure de limitation, dans les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, du temps d’activités de certains commerces qui devront cesser toute activité à partir de dix neuf (19) heures.

–    L’ouverture progressive et contrôlée des centres culturels et des maisons de jeunes, sous réserve du strict respect des protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Toutefois, les Walis pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19.   

–    La prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.

4- S’agissant des regroupements et rassemblements publics :

–    La prorogation de la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières.

–    La prorogation de la mesure d’interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions.

Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements.  

Enfin, le Gouvernement réitère ses appels à la prudence et à la mobilisation des citoyens pour poursuivre, sans relâche, la lutte contre la propagation de cette épidémie et relever ce défi sanitaire.

MDI