Vaccin anti-covid-19 : l’Algérie a signé avec un laboratoire russe

Enregistrement du vaccin Sputnik-V : les explications du Pr Kamel Mansouri

L’Algérie va acquérir le vaccin russe contre le Covid-19 « Spoutnik-V ». L’annonce a été faite, ce mercredi 30 décembre 2020, par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, à l’issue de la réunion du Gouvernement présidée par le Premier ministre, Ammar Belhimer.

Lors de cette réunion, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé la signature d’un « contrat de gré à gré simple pour l’acquisition du vaccin contre la Covid-19 avec un laboratoire russe, et ce en concrétisation de la décision du président de la République d’entamer l’opération de vaccination à partir de janvier prochain », a révélé Ammar Belhimer.

Il a précisé que l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a entamé une « série de discussions avec la société russe qui produit le vaccin Spoutnik-V, alors que des pourparlers se poursuivent avec d’autres parties étrangères ». Belhimer n’a pas fourni plus de détails.

La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V contre le coronavirus, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, était efficace à 95 %. Le financement du vaccin a été assuré par le fonds souverain russe RDIF. Le prix d’une dose a été fixé à 10 dollars.

Ce matin, le directeur général du budget, Abdelaziz Fayed, a déclaré, lors de son passage à la télévision Echourouk, qu’une première tranche de 1,5 milliard de dinars a été allouée pour l’acquisition du premier quota de 500.000 doses du vaccin contre le coronavirus Covid-19.

Il a ajouté que le budget alloué à l’acquisition du vaccin contre le coronavirus est ouvert et qu’il pourrait atteindre 20 milliards de dinars.

Le 20 décembre, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait instruit le gouvernement de décider du choix du vaccin à acquérir afin de lancer la campagne de vaccination contre le coronavirus en janvier 2021.

MDI Alger