Enseignante humiliée : Djerad désavoue le wali d’Oran

Enseignante humiliée : Djerad désavoue le wali d'Oran

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a réagi, ce jeudi 22 octobre 2020, dans un tweet publié sur son compte, à la polémique qu’a suscité l’échange entre une enseignante et le wali d’Oran.

«Je refuse catégoriquement l’humiliation d’un enseignant qui défend l’avenir de nos enfants. Je remercie l’enseignante Mme. Sidia Merabet de l’école Benzerdjeb d’Oran qui a démasqué les vieilles pratiques », a déclaré le premier ministre dans son tweet.

Il a annoncé que le vieux mobilier scolaire sera mis à jour dans tout le pays.

Pour rappel, le wali d’Oran a été interpellé par une enseignante de l’école primaire d’Oran sur la vétusté des pupitres de l’école, en affirmant qu’ils remontaient à l’époque coloniale, ce qui a agacé le wali.

L’attitude du wali d’Oran, Messaoud Djari, à l’égard de l’enseignante est interprétée par les enseignants comme du mépris et une déconsidération du métier d’enseignant.

Les services de la wilaya d’Oran ont réagi à la polémique, en affirmant que le wali reconnait « la véracité des insuffisances soulevées » et « a écouté l’enseignante avec attention ». 

« Le qualificatif est inexact et ne reflète pas les efforts de l’État depuis l’indépendance dans tous les secteurs, particulièrement dans celui de l’éducation », ont expliqué les services de la wilaya d’Oran dans le même communiqué.

 

MDI School