HomeActualitéNationalAit Ali : "La nouvelle loi sur l'investissement sera publiée prochainement"

Ait Ali : « La nouvelle loi sur l’investissement sera publiée prochainement »

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, qui participe ce mercredi, par visioconférence, à une rencontre algéro-britannique sur l’investissement et le commerce entre l’Algérie et le Royaume Uni, a indiqué que la crise du Covid-19 nous a mis dans une position sans précédent, indique un communiqué du ministère.

Nous devons réfléchir à une stratégie pour établir de nouveaux partenariats économiques stratégiques entre l’Algérie et le Royaume-Uni, a précisé le ministre qui a souligné que le gouvernement cherche à renforcer l’attractivité de l’économie algérienne à travers une nouvelle stratégie industrielle qui permet d’encourager les investissements productifs et d’améliorer le climat des affaires.

Nous travaillons à l’amélioration du climat des affaires, notamment en réformant et en modifiant la loi sur l’investissement pour la rendre plus flexible, simple et attractive, a souligné le ministre.

M  Ait Ali a indiqué que la nouvelle loi, qui sera publiée très prochainement, accorde plus de garanties et de protection à l’investisseur national et étranger à travers un cadre juridique transparent, clair et stable et permet de réduire le rôle de l’administration dans le processus d’investissement,  d’encourager et d’accompagner les porteurs de projets.

L’Algérie ouvre ses portes aux grandes entreprises étrangères, notamment britanniques, et à des compétences reconnues afin de nous accompagner dans l’atteinte des objectifs de développement économique et social à travers les partenariats gagnant-gagnant.

M. Ait Ali a affirmé que notre objectif commun doit être centré sur l’incarnation de projets de partenariat et la démonstration du potentiel économique des pays.

« J’invite les entreprises britanniques à saisir les opportunités économiques disponibles dans divers secteurs en Algérie », a-t-il ajouté.

« Nous vous encourageons à créer des activités de haute technologie dans notre pays et à participer au développement de l’ingénierie de fabrication d’équipements industriels », a affirmé le ministre.

Nous attendons de nos partenaires britanniques qu’ils transfèrent leurs connaissances et leurs technologies, qu’ils réintègrent divers secteurs et ouvrent des perspectives d’exportation.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine