Alger : Les avocats en grève à partir de dimanche jusqu’au 4 octobre

Devant la Cour d'Alger, les avocats réclament

L’ordre des avocats d’Alger a annoncé, vendredi, sa décision de boycotter l’activité judiciaire à la Cour d’Alger et dans tous les tribunaux qui lui sont affiliés à partir de demain dimanche jusqu’au 4 octobre, rapportent plusieurs sources médiatiques.

Cette décision a été prise lors du conseil de l’ordre des avocats d’Alger. Les robes noires de la capitale vont organiser un rassemblement de protestation le dimanche 27 septembre à 09h30 devant la Cour d’Alger et « refuser de poursuivre les plaidoiries dans ces conditions et de cette façon inédite, vu l’état de santé du bâtonnier, après le report des plaidoiries concernant cette affaire »..

Une lettre sera rédigée pour dénoncer les atteintes dangereuses au droit de la défense, et particulièrement contre les « actions du président de la première chambre pénale de la Cour d’Alger vis-à-vis du bâtonnier d’Alger. »

Pour rappel, mercredi, à l’ouverture du procès en appel de l’homme d’affaires, Mourad Oulmi à la Cour d’Alger, la défense de ce dernier menée par le bâtonnier d’Alger Me Abdelmadjid Sellini a formulé une demande de report qui a reçu une fin de non recevoir.

Selon l’agence officielle APS, le procès du patron du groupe Sovac s’est poursuivi dans l’après-midi de jeudi à la Cour d’Alger, avec les plaidoiries des avocats de la défense qui ont été interrompues car Me Sellini a eu un malaise et a été transféré en urgence dans une ambulance de la Protection civile vers l’hôpital Nafissa-Hamoud (ex Parnet).

MDI School