Reprise des vols : les propositions des compagnies aériennes

Reprise des vols : les propositions des compagnies aériennes

L’Association du transport aérien international (IATA) a appelé à la mise en place de tests systématiques pour tous les passagers avant le départ, comme alternative aux mesures de quarantaine afin d’assurer la reprise du trafic aérien, a indiqué hier mardi l’association dans un communiqué publié sur son site officiel.

« Cela devrait permettre aux gouvernements d’ouvrir les frontières en toute sécurité sans quarantaine. Et cela donnera aux passagers la certitude de pouvoir voyager sans avoir à s’inquiéter d’un changement de dernière minute des règles gouvernementales qui pourrait gâcher leurs projets », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et PDG de l’IATA.

«La clé pour restaurer la liberté de mobilité à travers les frontières est le test COVID-19 systématique de tous les voyageurs avant le départ. Cela donnera aux gouvernements la confiance nécessaire pour ouvrir leurs frontières sans modèles de risque compliqués qui voient des changements constants dans les règles imposées sur les voyages. Tester tous les passagers leur redonnera la liberté de voyager en toute confiance. Et cela remettra des millions de personnes au travail », a déclaré Alexandre de Juniac.

Cela offrira aux passagers la certitude de pouvoir voyager sans avoir à se soucier d’un changement de dernière minute des règles gouvernementales qui pourrait gâcher leurs projets, a indiqué M. de Juniac.

Vers la suppression de la quarantaine ?

Le test COVID-19 avant le départ est l’option préférée car il créera un environnement «propre» tout au long du processus de voyage. Les tests à l’arrivée affaiblissent la confiance des passagers avec un potentiel de quarantaine à destination en cas de résultat positif, a souligné l’IATA dans le même communiqué.

Selon le directeur d’IATA, de nouveaux tests ont été développés. Ils pourraient être réalisés en 10 à 15 minutes. Avec une fiabilité de 97 % et un prix allant de 7 à 10 dollars, ces tests vont faciliter le contrôle des passagers, et vont leur permettre de voyager sans quarantaine, indique le quotidien français Les Echos.

Toutefois, la mise en œuvre de cette mesure dépend de la disponibilité des tests. Alors que les laboratoires peinent à satisfaire la demande, il faudra assurer entre 4 à 5 millions de tests par jour, selon le directeur général de l’IATA.

Par ailleurs, les voyages internationaux sont en baisse de 92% par rapport aux niveaux de 2019.

MDI School