Aymen Benabderrahmane : « La facture d’importation des services estimée à 12 milliards $/an »

Aymen Benabderrahmane :

La facture d’importation des services dans plusieurs secteurs est estimée à 12 milliards de dollars par an, a indiqué ce samedi 12 septembre 2020, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, lors de l’inauguration des travaux du Forum national d’exportation dans le secteur des travaux publics, rapporte la télévision publique.

Le ministre a expliqué que l’orientation vers la nouvelle économie doit se baser sur la réduction de la dépendance de l’extérieur dans divers domaines, dont les services.

Aymen Benabderrahmane a confirmé que le secteur travaille pour reconsidérer l’ensemble des procédures juridiques et des textes qui encadrent les activités d’exportation dans le secteur des travaux publics, selon le même média.

Le ministre a expliqué que la période actuelle est «un moment décisif pour la mise en œuvre du programme du président de la République, qui vise le passage du pays à une politique économiquement indépendante».

De son côté, la Banque d’Algérie travaille actuellement à « reconsidérer le système de politique de change afin de la rendre plus contributrice aux exportations », selon le même responsable.

Dans ce contexte, « des mesures pratiques encourageant tous les produits d’exportation » seront prises, selon le ministre, qui a ajouté: « Il est temps pour l’Algérie d’avoir une place sur les marchés étrangers », précise la même source.

Le ministre voit en ce forum un espace pour concrétiser cette tendance, notamment dans le domaine de l’export, avec l’intention de  » devenir un pays d’exportation de services au vu des hautes qualifications des entreprises nationales publiques et privées ». 

MDI School