HomeEntreprises-ManagementSonatrach : Baisse du chiffre d’affaires et des bénéfices en 2019

Sonatrach : Baisse du chiffre d’affaires et des bénéfices en 2019

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a souligné, dans son rapport annuel d’activité pour 2019 que cette année a été marquée par la diminution des prix du pétrole induisant une réduction significative des principaux indicateurs financiers en les portant à des niveaux inférieurs en comparaison avec les exercices précédents.

Ainsi, la société a réalisé un résultat net bénéficiaire de 338 milliards de dinars, soit une diminution de 18% par rapport à l’exercice 2018. Le prix moyen annuel de vente est de 64.50 de dollars, soit une diminution de 9.5% par rapport à l’exercice 2018.

Le chiffre d’affaires hydrocarbures est de 4 242 milliards de dinars, soit une diminution de 12% par rapport à l’exercice 2018. La fiscalité pétrolière versée est de 2 695 milliards de dinars, soit une diminution de 5% par rapport à l’exercice 2018.

Le chiffre d’affaires global réalisé comprend la production d’hydrocarbures, les reventes en l’état et les prestations fournies aux tiers. Ce chiffre d’affaires a atteint 4 303 milliards de dinars contre 4 881 milliards de dinars en 2018, soit une diminution de 12%.

Le rapport du groupe indique que les exportations de l’exercice 2019, exprimées en milliards de dollars, ont atteint 32.98 contre 38.9 en 2018, soit une diminution de 15%. Les ventes sur le marché national s’élèvent à 306 milliards de dinars, soit une diminution de 3% par rapport à 2018. Toutefois, le rapport du groupe a fait ressortir une nette augmentation des charges sociales et de la masse salariale, puisque les charges de personnel ont connu une hausse de 29 milliards de dinars par rapport à 2018, passant de 155 milliards de dinars à 184 milliards de dinars.

Le résultat net de l’entreprise a connu une diminution de 76 milliards de dinars passant de 414 à 338 milliards de dinars. Cette baisse s’explique essentiellement par la diminution du chiffre d’affaires. La valeur ajoutée, représentant la différence entre la production et les consommations de l’exercice, a enregistré une diminution de 13 % par rapport à 2018, passant de 3 525 milliards de dinars à 3 062 milliards de dinars, lit-on dans le rapport du groupe pétrolier et gazier.

Les pertes de change sur les avoirs en devises et les factures libellées en monnaies étrangères inscrites au bilan (créances et dettes), sur la base du cours de change au 31/12/2019, sont de 56 milliards de dinars. La rémunération des associés (Profit oïl) est passée de 565 milliards de dinars en 2018 à 470 milliards de dinars en 2019, soit une diminution de 17 %.

Pour l’ensemble de ces couvertures les valeurs assurées sont passées de 87,713 milliards de dollars pour la période 2018 – 2019 à 88,907 milliards de dollars pour la période 2019 – 2020, soit une évolution d’environ 1,4 %.

Il est à noter que malgré l’augmentation des valeurs assurées et le durcissement du marché de la réassurance en 2019, qui a connu des augmentations de cotations sur le marché de Londres pour tous types de risques, les courtiers tenants ont pu négocier le maintien des taux de primes appliqués pour le risque de Sonatrach en mettant en avant la faible sinistralité du patrimoine de Sonatrach, a précisé le même rapport.

Le placement des différents risques est réparti entre le marché local (assureurs locaux et Compagnie Centrale de réassurance – CCR), la captive de réassurance « SONATRACH Ré» basée au Luxembourg et le marché international de la réassurance. Le programme de couverture d’assurances et de réassurances a légèrement augmenté en 2019, a souligné ledit  rapport.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine