Homela deuxAbdelmadjid Tebboune : interdiction d'importer des carburants à partir de 2021

Abdelmadjid Tebboune : interdiction d’importer des carburants à partir de 2021

Le président Tebboune a affirmé, ce mardi 18 août 2020, lors de l’ouverture de la conférence nationale sur le plan de relance socio-économique, avoir demandé à la compagnie nationale Sonatrach, de ne plus importer les carburants, à partir de l’année prochaine.

Le président a déclaré qu’à partir de 2021, il est interdit d’importer ne serait-ce qu’un litre de carburant ».

Le Président de la République a affirmé que la situation financière du pays est difficile et que les réserves de change sont de l’ordre de 57 milliards de dollars, mais nous pouvons réaliser des réformes, et nous ne sommes pas dans une situation fatale.

Soulignant que le prix du pétrole restera dans la fourchette de 40 dollars le baril, le président s’attendant à ce que 24 milliards de dollars soient enregistrés comme revenus pétroliers à ajouter aux réserves existantes, soulignant son refus d’emprunter soit au FMI, soit à des pays amis. « La souveraineté restera complète », a-t-il affirmé.

Dans son allocution, le président de la République a souligné la nécessité de sortir de l’économie rentière basée sur les hydrocarbures. Il a par ailleurs appelé les investisseurs à utiliser et valoriser la matière première locale, et à sortir de la dépendance de l’extérieur pour importer des matières premières, des équipements et des machines.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine